Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en EHPAD

Vous êtes résident en maison de retraite ou famille de résident, ce forum accueille vos observations, expériences, témoignages et suggestions pour améliorer la qualité de vie dans les établissements.

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par loute » Mar 21 Avr 2015 14:21

Bonjour,

C'est quoi cette phrase "Manque de Personnel" Je suis famille de deux parents en MAISON DE RETRAITE, et je m'insurge tous les jours, contre tous ce que je vois et entends.
Prix exorbitant 5400€ par mois pour 2 personnes, et MANQUE DE PERSONNEL, .
Chambre, salle d'eau et couloir sales et puants
Je constate que quand la famille n'est pas présente on laisse nos aînés au fond de leur lit, attachés sur leur fauteuil ou a errer dans les couloirs, et souvent souillé .
Nourritures à peine acceptables, et repas trop rapprochés .
Cohésion entre les personnels de la direction, de la santé, de la restauration, et la famille est inexistante.
Une fois par semaine je reste une journée entière à la maison de retraite, et ce que j y vois me fait frémir, la pause café est très importante (si vous voyez ce que je veux dire) on ne se dispute pas pour changer ou déplacer Mr x, quand à Mme y et bien elle nous emm...., si l'animatrice emmène un groupe en sortie extérieur, le reste du groupe est savamment disposé en rang d'oignon devant les feux de l'amour, la plupart s'endorment la tête en avant, ou en arrière, la bouche ouverte, l'intimité le respect de la personne n'est plus d'actualité.

Et on vous dit quand vous les amener pour la première fois "ici on va les cocooner", je ne pense pas avoir la même définition du mot.

Déjà un des problèmes à l'embauche du personnel, c'est déjà de savoir si travailler auprès d'un publique âgé est vraiment dans nos cordes

On met vos parents ici et l'on vous dit que ce n'est pas une fin en soi, mais être la dedans est déjà une fin en soi.

J'ai deux parents dans un EHPAD, et entre le RDC ou sont placé " les valides, les non démens" et l'étage, ou il faut faire un N° pour pouvoir en sortir, ou cet étage est pour les gens atteins de la maladie d' Alzheimer, ou de démence, il y a un énorme fossé. Mes Parents sont à l'étage, par ce que l'un des deux est atteins de la maladie d'Alzheimer.

J'ai honte de nous (ma famille) tous les jours, d'avoir accepté cette solution parce qu'une assistante sociale nous a dit que c'était mieux pour eux, aujourd'hui je me demande ce qui était mieux pour eux, d'attendre patiemment que la mort les délivre, ou les laisser vivre dans leur maison avec des aidants.
J'ai honte de cette société qui nous inflige ça.
Un EHPAD devrait être une résidence qui devrait ressembler à une mini société, avec des gens différents, que l'on ne cache pas à un second étage, un EHPAD devrait permettre aux personnes qui y vivent de trouver les choses qu'elles trouvaient quand elles étaient chez elles, des boutiques, des salon de coiffure, des bibliothèques...
Tant que les maisons de retraite seront construites à l'écart de notre société, ce sera je pense toujours le même débat.
Et si j'avais des doléances à formuler dans l'état actuel des choses, je demanderai déjà une cohérence, des réunions d'informations règulière entre la famille et le personnels.
Mais je dois être une douce rêveuse
Loute
loute
 
Message(s) : 6
Inscription : Ven 17 Avr 2015 10:39

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par sandange » Mar 21 Avr 2015 17:04

Bonjour Loute,
Je comprends votre frustration face à un établissement pour public âgé.
Y a t-il un conseil de vie sociale en place au sein de la structure ? si oui, demandez à être représentant des familles afin de vous faire entendre auprès de la direction.
S'il n'y en a pas, demandez à la direction de le mettre en place, c'est un droit. N'hésitez pas à en profiter !

Maintenant, si après moultes échanges, vous vous rendez compte que rien ne change, je vous conseille alors de changer d'établissement. Prenez le temps d'en visiter plusieurs, à plusieurs reprises s'il le faut et voyez ce que vous ressentez lorsque vous visitez. Prenez le temps de parler avec le personnel, voyez si la direction est facilement disponible. C'est le feeling qui doit prendre le dessus et surtout pas le tape à l'oeil ! le tout beau tout neuf ne doit pas inciter votre décision. Ce n'est pas parce qu'un établissement sera luxueux qu'il sera mieux qu'un autre.
Le choix de l'EHPAD doit être comme le choix de votre maison : un "coup de coeur". Vous devez ressentir une ambiance familiale dès que vous y rentrez... Je le mets exprès entre guillemet car on ne va pas dans un établissement par un coup de coeur mais par obligation. Mais ressentez le ainsi et vous verrez que vous ne vous tromperez pas dans votre choix !
Après je ne dis pas que tout sera parfait, la perfection n'existe pas ! mais il y aura toujours des améliorations possibles, il suffit juste que le personnel soit à l'écoute des besoins de la famille, sans être non plus trop exigeants :)
sandange
 
Message(s) : 21
Inscription : Sam 24 Déc 2011 12:03

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par LOUNA29 » Dim 26 Avr 2015 10:14

Bonjour sandange ,
J'ai ma mère depuis 8 ans en ehpad : désorientée, fauteuil , elle est maintenant incontinente.
Qu'est ce qu'ètre pour vous trop exigeant(e)?
Depuis 8 ans nous avons réussis à mettre 8 personnes qui à un parent dans un ehpad différent en contact,nous rencontrons les mèmes problèmes...
Parler au personnel: on vous écoutent , pour certaines vous passez pour une chia......
Je vais souvent sur le forum , et sur beaucoup de forum!!! ,aujourd'hui nous pouvons parler les réseaux sociaux existent aussi .
Pour moi la différence entre ehpad c'est le COUT!!!!
LOUNA29
 
Message(s) : 20
Inscription : Mar 30 Déc 2014 18:55

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par sandange » Lun 27 Avr 2015 08:03

Bonjour,
Je vais préciser tout de même lorsque je dis qu'il ne faut pas être trop exigeants, c'est un cas de figure bien entendu. C'est très rare, mais cela existe, que des familles s'arrêtent sur tout, mais vraiment tout : pourquoi maman a encre des miettes de pain sur elle (parce qu'elle vient tout juste de sortir de table), pourquoi vous ne répondez jamais de suite aux appels de maman (parce que nous sommes en soin avec une autre résident et juste avant, nous avons répondu à son dernier appel), etc... Voyez vous ? c'est seulement cela que j'appelle sans être trop exigeant. Les filles ne peuvent pas être partout à la fois, il y a des résidents qui sonnent sans cesse et les familles ne comprennent pas pourquoi les filles tardent tant à venir dans la chambre. Les familles ne comprennent pas (et je peux moi même le comprendre car j'ai un regard extérieur) que les équipes ne peuvent pas répondre aux appels de tous, en même temps. Il faudrait dans ce cas qu'il y' ait au moins 1 personnel pour 2 résidents et cela, ça n'existe pas.
Je suis d'accord avec vous, le prix en EHPAD est exorbitant ! moi même je ne pourrai jamais prétendre y avoir accès si je devais plus tard passer par un établissement. Il existe les aides sociales pour les revenus presque inexistants ou pour les personnes qui ne peuvent pas régler toute la facture et les obligés alimentaires sont donc obligés d'intervenir.

Savez vous qu'il existe des familles d'accueil ? je trouve cela sympa, plus familial, plus cocooning, mais peut être moins rassurant au niveau médical, mais surtout beaucoup, beaucoup moins cher qu'en structure.

Je vous souhaite un bon lundi.
sandange
 
Message(s) : 21
Inscription : Sam 24 Déc 2011 12:03

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par LOUNA29 » Lun 27 Avr 2015 14:12

Bonjour sandange,
Merci pour votre réponse.....
Ce qui m'est rapportée et que je vie n'est pas du tout celà , où les résidents sont en fauteuil, dépendants : Trouver son parent dans l'urine ( pas incontinent) sous prétexte que la fille ne viendra pas ,car elle est passée la veille , donc pas mis sur la chaise percée!
Si des résidents(es)sonnent trop ,la sonnette est éloignées!
Dimanche et jour férié vous pouvez trouver votre parent couché ( personnel restreint) ....
Le mois de MAI arrive!!!!!
Une amie qui à travaillée dans un bureau m'avait recommandé l'ehpad , aujourd'hui elle à vu l'envers du décor ,depuis qu'elle à fait rentrer son père....
Voilà pourquoi l'ehpad à mauvaise presse!!!!!
Tout dépend de la direction .
LOUNA29
 
Message(s) : 20
Inscription : Mar 30 Déc 2014 18:55

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par Catelyne » Mar 28 Avr 2015 08:29

Bonjour Louna, bonjour Sandange,
Il me semble que si beaucoup d'établissements dysfonctionnent, certains de façon très importante, les raisons en sont multiples.
Comme vous le dîtes fort justement, Louna, cela dépend bien sûr de la direction, mais je dirais pas seulement....
Il y a aussi souvent le manque crucial de personnel, qui plus est de professionnels formés à l'accompagnement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou apparentées, de la reconnaissance des proches-aidants comme
partenaires etc...
En ce qui concerne les tarifs "hébergement" ce qu'il faut savoir c'est que ces tarifs en sus des frais de restauration et
d'hébergement en tant que tels comprennent en autres les intérêts des emprunts, l'animation :evil: .
viewtopic.php?f=9&t=461&start=50
On voit bien au travers cela que toutes ces problématiques sont à la fois de la responsabilité des établissements en tant que tels mais aussi de la politique nationale d'accompagnement des personnes âgées à domicile et en établissement.
Cela dit, au niveau de l'établissement, le Conseil de Vie Sociale peut permettre de faire avancer les choses de façon positive et constructive :) , pour cela effectivement faut-il encore que "tous les acteurs" direction comprise en mesure le rôle et l'importance et ne soit pas simplement mis en place pour répondre à la législation.
Pour info : une heureuse initiative qui montre que malgré tout les choses avancent :) , même si c'est à la vitesse "escargot :lol: :lol: :lol: :
http://www.francealzheimer.org/appel-pr ... %A9es/1153
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par ninou2980 » Mar 28 Avr 2015 19:24

Bonjour loute
je vous soutiens totalement.
J'avais pu jusque là péniblement (car domiciliée à 500 km de chez moi en milieu rural)maintenir maman, 89 ans, chez elle avec une aide à domicile une heure le matin et une heure le soir? Suite à de gros problèmes de santé cet hiver, j'ai cru bien faire de la faire admettre en structure médicalisée pour un meilleur suivi, malheureusement un peu dans l'urgence et c'est la catastrophe !. Elle est actuellement en hébergement temporaire dans un ehpad pour 3 mois. A la sortie du CHU elle avait récupérer une certaine autonomie qu'elle est en train de perdre à la vitesse grand V dans cet hebergement par manque d'intérêt du personnel, d'aide à la personne et de soins adaptés; On a l'impression que le directeur ne l'a accepté que pour la "mane" financière car je n'ai pas demandé d'aide sociale pour elle. Je suis dégoutée et appréhende beaucoup l'entrée définitive en EHPAD ! C'est très dure de voir sa mère malheureuse comme cela !Je ne peux pas hélas la prendre chez moi faute de place
ninou2980
 
Message(s) : 3
Inscription : Jeu 23 Avr 2015 17:37

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par sandange » Mar 28 Avr 2015 20:03

Bonsoir ninou,
Avez vous songé à une famille d'accueil ?
Bien à vous,
Sandrine.
sandange
 
Message(s) : 21
Inscription : Sam 24 Déc 2011 12:03

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par ninou2980 » Mer 29 Avr 2015 14:05

j'y ai songé, mais là encore très peu de disponibilités !
ninou2980
 
Message(s) : 3
Inscription : Jeu 23 Avr 2015 17:37

Re: Quels seraient vos doléances pour une meilleure vie en E

Message par mell09 » Sam 2 Mai 2015 03:44

mell09 salue chacun et chacune,
Pour répondre aux uns et aux autres, les EHPAD, ces maisons de "vie" collectives pourraient être de bons lieux pour les personnes ayant besoin d'aide. Quelques unes fonctionnent bien par le fait de la conception d'idée que s'en font leurs dirigeants. En effet, si la ligne de fonctionnement est axée sur l'humain : le résident, sa famille, le personnel, avec des conduites claires, définies, informées... l'ensemble est majoritairement harmonieux. Nous avons connu cela dans l'EHPAD dont nous sommes le CVS. Cependant cela dépend totalement des dirigeants et de la cohésion installée entre eux. Un concours de circonstances a apporté un nouveau président de CCAS, le directeur battu en brêche tombe malade... et la valse des intérimaires commence.
2014 pour l'EHPAD : 2 périodes de vacance totale (direction, MEDCO, CDS,...) environ 3 mois... 3 directions intérim ensuite, un CDS en réalité IDE référente... et toujours manquant le MEDCO...
Une dérive s'installe suivant les caractères personnels de chaque intervenant, selon sa conception propre de la personne âgée et aussi ses capacités professionnelles... que certains, disent eux mêmes publiquement ne pas avoir : requis gériatrie/gérontologie et gestion FPT.
Ici, maintenant (bien que clamé ) la personne âgée n’est plus la priorité centrale, « n’est pas centre humain » mais technique demandant des mises en œuvres" … et la famille déniée de ses droit. Le directeur (interim) répond au CVS le 28 dernier sur le sujet : « la prépondérance au côté des résidents du personnel de l’établissement sur les familles… par le fait de quotidienneté. » !
Il émet, suivant en cela ses prédécesseurs, clairement son opinion vis-à-vis du CVS qu'il prétend diriger, réorganiser sa réélection alors que celui-ci est élu pour 3 ans (2013 à 2016) au prétexte que des élus sont manquants (décès, départ) sans admettre que seuls ces sièges sont à pourvoir... Le CVS doit réclamer inlassablement les informations indispensables pour informer, les moyens pour travailler (document Evaluations internes, Externes...mais panneau d'affichage, etc). Notre CVS, respectueux des hiérarchies fonctionnelles s'est ouvert à elles, portant les doléances de tous, résidents, familles et représentants légaux, personnels dans leur part de présence auprès des hôtes, non en terme syndical. Pendant des mois, aucune instance ne répondra. Les saisies sont allées plus loin... et maintenant il y a des réponses... mais toujours en parallèle la volonté de défaire ce CVS qui travaille, connaît trop bien et trop de faits, dérange. Les familles viennent de prendre tout récemment conscience de l'étendue de la "main mise" qui s'installe dans l'établissement, à leur encontre et les dérives importantes à tous les niveaux.
Ce n'est pas le manque de personnel qui cause dans l'ensemble les déboires au quotidien des résidents, car le personnel est souvent suffisant en nombre doté. Ce personnel doit vaquer sur des données, des conduites, des planifications,des réunions, formations... Cela relève de l'encadrement et demande que cette part de l'équipe soit au complet. (MEDCO, CDS...) Le dérèglement est souvent à cet étage managérial, postes clefs desquels l'ARS reconnaît elle-même que les qualifications professionnelles ne sont pas encore suffisantes ou les postes pourvus. Tous les interlocuteurs veulent une montée en qualité, la première étant d'organiser la vie, le travail, une juste répartition des tâches, assurer la surveillance de leur bonne réalisation... qu'une pause pour souffler soit et reste une pause... et pour tous les personnels de façon équitable... que tous les postes soient valorisés car tous sont indispensables... que les hiérarchies, au lieu de discours affiche par leur attitude l'exemple... c'est cela qui est remarqué, "non le faites ceci, alors que je ferais cela..."
Surtout, familles impliquez- vous au côté de vos parents, c'est votre droit le plus légitime. Organisez-vous avec le CVS, n'hésitez pas à questionner, à dire ce que vous remarquez pour les vôtres ou les autres, car il est des résidents isolés, en cela vous les servez... Si le CVS rencontre des barrages - c'est le cas assez souvent - voyez s'il existe une association de Familles - localement, et allez vers elle... souvent elle appuie le CVS. Ne "râlez pas" mais agissez calmement. Si vous voyez des manquements hygiène, repas, changes ou autre dite le, si rien n'évolue écrivez, saisissez les ARS de votre secteur.
Et que Sandange me pardonne, mais n'acceptez pas devoir, au prétexte que l'établissement fonctionne mal, reprendre ce parcours du combattant qu'est la recherche d'une place. Cela demande beaucoup d'énergie, pour celui qui cherche, mais aussi pour votre parent qui devra se réhabituer... avec des fois beaucoup de difficultés et quelles assurances avons-nous de "tomber" sur un EHPAD au fonctionnement meilleur ? Là où vous êtes, l'action raisonnée et raisonnable peut faire beaucoup, au besoin unissez-vous... N'ayez pas peur !
Pardonnez-moi cette longueur, mais ce sujet vous en conviendrez est infini...
Merci d'avoir lu et à une autre fois !
mell09
mell09
 
Message(s) : 9
Inscription : Jeu 18 Sep 2014 16:37

PrécédentSuivant

Retour vers LA VIE EN MAISON DE RETRAITE, CONSEILS DE LA VIE SOCIALE (CVS)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron