Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Vous êtes résident en maison de retraite ou famille de résident, ce forum accueille vos observations, expériences, témoignages et suggestions pour améliorer la qualité de vie dans les établissements.

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par Catelyne » Mar 17 Mai 2011 07:25

Catelyne
 
Message(s) : 722
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par romans » Jeu 2 Juin 2011 17:27

la triste vérité sur les dérives tarifaires
Plus de 300 familles dont les résidents hébergés dans les EHPAD nord Drôme:Romans sur isére et Saint vallier ont de quoi étre inquiét de la politique tarifaire mené par le conseil Géneral, l'hôpital, la préfecture et la mairie de Romans ...

L'arrété des solidarités N°10_DS_0819 met bien en évidence dans le poste recette:titre ll:produits afférents la dépendance (produits des 60 ans inclus)3 667 783,83 euros ; titre produits lll produits afférents a l'hébergement :7 988 800,01 euros;titre lV Autres produits 46690 euros .

Programmation:Plan global de financement pluriannuel 2009_2018



2009+ 150 euros par mois a la charge des résidants et leurs familles participant

2010 + 90 a 93 euros par mois .............................................................................

2011 +90 a 93 euros par mois ...............................................................................

2012 + 90 a 93 euros par mois ............................................................................

2013 +90 a 93 euros par mois ..............................................................................

2014 +105 108,5 euros par mois ............................................................................

2015 +120 a 124 euros par mois ................................................................................

Est il besoin de rappeler que les augmentations sont subordonnés au respect de la convention tripartie ...le probléme... qui CONTROLE la convention tripartie aujourd 'hui ?

Liste des dysfonctionnements constatés par les personnes agées et leurs familles :transmise a Madame Bachelot (source Féderation national des Associations de Personnes Agées Et de leurs Familles) Ce qui correspond en un certain nombres de points aux Résidants de l'EHPAD de Romans et Saint vallier ;les familles en étant les témoins .

Concernant la réponse a notre courrier, ce n'est pas les explications de Monsieur Didier Guillaume conseillé Géneral de la Drome qui sont de nature a nous rassurer....nous constatons :Sur les 7 ans cela représentera pour les résidents une participation a hauteur de 3 507 832,5 soit presque 10 % des investissements des 40 millions prévus. IL est vrais que la réponse faite par Madame la secrétaire d'état a l assemblée publié dans le JO du sénat du 21/05/2009 a Monsieur Guillaume suite a sa question sur l'impact du coût des travaux dans les établissements d'hébergement pour personnes agées dépendantes , sur le prix restant du par les résidents....Réponse de la secrétaire d'état Madame Nadine Morano:il convient de rappeler que le tarif hébergement n'est pas dans son principe a la charge de la collectivité puisqu'il correspond aux charges de logement des pensionnaires ...de rajouter que l'état c'est montré particuliérement actif ces derniéres années pour favoriser l'investissement dans les EHPAD et maîtriser le reste a charge (a charge ..entendez répercuté sur les familles et résidants ? )Une question subsiste:la réforme de la tarification des EHPAD qui devait être en 2010, en quoi affecte t'elle la programmation des augmentations décidé par le département ...surement une réponse de politicien uniquement scandalisé par le nombres important de non votant aux derniéres élections !!!

En l'absence du décret réformant la tarification des EHPAD ,nous sommes surpris que les augmentations puissent étre programmés jusqu en 2015 quand on sait qu'il faut un arrété chaque année (n°10DS_0819 du 30 décembre 2010 pour le dernier en date)

L'effort de l'état a été multiplié par quatre par rapport aux montants antérieurement engagés aux titre des contrats de plan État _Région:50 a 70 millions d'euros par ans et depuis 2006 les EHPAD ont accés au prét locatif social et béneficient a ce titre de la TVA a taux réduit a 5,5% sur les travaux , bénefice qui a été étendu par la loi du 5 mars 2007 instituant le droit opposable au logement (qui comme chacun les sait est inapplicable faute de logement suffisant).

Il suffit de lire comment sont dirigés les augmentations: la partie hébergement ayant été augmenté de 45,6% sur 6 ans alors que les GIR pour la méme période augmentent de 16,799% pour les GIR 1 et 2 et 16,297% sur les GIR 2 et 3....chacun comprendra ou l'effort sera ponctionné !!!!.....En imputant a 100% sur le poste hébergement les frais de direction et administration, restauration , services géneraux, animation, service social , on démontre de façon concréte comment faire supporter par les résidents et leurs familles la part variable la plus importante ...!!!!!Il faut savoir que le tarif hébergement représente 60% du budget de fonctionnement!!!!

.

Le tarif hébergement devient en effet la variable d'ajustement.Ce projet de décret ne donne aucun contenu a ce tarif si ce n'est qu'il recouvre ce que ne couvrent pas les deux autres tarifs:il devient ainsi un tarif balai, les tarifs soins et dépendance devenant en quelque sorte des recettes en atténuation.Il suffit de lire l'anexe 13 du Plan Global de financement Pluriannuel:La hausse des tarifs permet d'assurer la prise en charge des amortissements et des frais financiers et le taux d'évolution budgétaire annuel!!!!!!

Cette politique est un non sens a nos yeux car elle augmentera mécaniquement l'APA versé par le conseil Géneral , sauf a en restreindre l accés?,pire elle entraînera pour un certains nombres une exclusion ....vers les conjoints ou leurs proches dans des logements non adaptés aux pathologies.voila la société proposé !!!!

A notre visite a la DGCCRF, nous avons été surpris d'apprendre par les services que le contrôle des EHPAD béneficiant de l'aide social et d'une convention tripartie n'était plus depuis 2 ans dans les attributions de la DGCCRF chargé dans vérifier les contrats et tarifs (contrats inexistant a l EHPAD de Romans et St Vallier) ...Alors qu'une réponse publié au JO le 8/06/2010 indique le contraire .Nous nous demandons aujourd 'hui qui en vérifie les modalitées?

En date du 18 mai 2011 nous apprenons que l'EHPAD de Romans est une zone de non droit ...vite démentie ensuite ???? et ,que les contrats et recueil de satisfaction sont depuis 2007 existant mais non remis aux familles ...Nous ne pouvons que confirmer cette zone de non droit de l'EHPAD de Romans avec l assentiment des différents services concernés.!!!! belle leçon de valeurs de notre Pays

A l heure ou l'on nous parle du 5 éme risque dont le dernier sondage fait ressortir :92 % des français sont pour la solidarité national, ce qui s 'explique par les 20 % des résidants étant en mesures de régler leur factures et des 60 % de familles participant aux factures de leurs parents en EHPAD.

Plusieurs pistes sont a l'étude ,...une brochure est en ligne pour en comprendre les enjeux .

Un grand coloque est ouvert pour le débat sur la dépendance et le 5 éme risque ( pour ma part je préconise aussi des recettes sur les jeux de hasard et la taxation des produits financiers surtout sur ceux a court terme) et une meilleur prévention pour permetre au personnes agées de rester a leur domicile.

Nous vous invitons a vous exprimer ...méme si vous n'étes pas concernés aujourd 'hui.

Le cinquiéme risque :ce n'est pas qu'une question d'argent .?

Classement des EHPAD en rhone alpes'(enquéte du figaro)exclus: a Romans sur isere : les arnauds;EHPAD de l hopital de Romans sur isere et Saint vallier ne sont méme pas classés;

Pourquoi les tarifs des EHPAD continuerons a augmenter:Les finances des établissements publics sociaux et médico-sociaux (source DGCCRF)

DEPENDANCE:10 MILLIARDS PAYES PAR LES FAMILLES 24 milliard par l'ETAT!!!!

J'ais interpellé Madame Thoraval Députée nord Drome a sa permanence rue jacquemart en date du 14 mars a 10H....J'attends ...UNE REPONSE?

Vous etes de plus en plus nombreux a m'interpeller sur le sujet ,je vous en remercie ...Le débat ne fait que s'engager...continuez
romans
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 21 Sep 2010 07:11

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par Catelyne » Mer 27 Juil 2011 15:59

Catelyne
 
Message(s) : 722
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par Catelyne » Mer 4 Jan 2012 13:40

Bonjour à tous et meilleurs voeux pour 2012 en espèrant que cette nouvelle année sera la plus sereine possible pour vous, vos proches et amis .
Presque 10000 lectures pour ce topic, presque 5000 pour les ruptures de contrat à l''initiative des établissements, près de 1600 sur le CVS la voie possible des usagers.......mais peu d'échanges.
C'est à mon sens un peu dommage car ces derniers sont non seulement enrichissants pour tous mais c'est aussi ce qui fait vivre un forum.
Alors n'hésitez pas à nous faire part de vos expériences, questionnements et réactions
Ces topics n'en seront que plus vivants .
Catelyne
 
Message(s) : 722
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par romans » Jeu 5 Jan 2012 13:24

Bonne ANNEE a tous

Je constate que le sujet sur les dérives tarifaires dans les EHPAD (etablisement hospitalier pour personnes agées dépendantes) est tres suivit... mais malheureusement trop peu apporte leur témoignages...par craintes de represailles pour leur familles

Je vous invite a lire L'OR GRIS de François Nénin avec Sophie Lapart au édition Flamarion...une enquéte journalistique tres détaillés et mon blog http://aloeilendrome.hautetfort.com/
romans
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 21 Sep 2010 07:11

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par romans » Mar 31 Jan 2012 19:11

Derniere info

Je vous invite a découvrir le dernier article sur mon blog:L'oeil de romans sur les dérives tarifaire et le non respect de la convention tripartie et la découverte d'un mémoire de Mélanie Gaudillier :mémoire d e l'école nationale de la santé public 2022 qui indiquait déja d'aprés une étude consacrée à la tarification des EHPAD menée en 1996 par la direction de l'action sociale que les dépenses de soins de base sont financés par l'hébergement a hauteur de 28,83 frs (4,40 euros par lit et par jour )....ainsi de nombreux postes de personnels soignants émargent indument au poste hébergement .
VISIBLEMENT RIEN NE CHANGE: la part tarifaire liée à l hébergement sert devaiable supplétive à un calibrage arbitraire des forfaits soins.La dimension des forfaits plafonds à la charge de l'assurance maladie n'est pas liée à la charge des soins réalisés dans les institutions.Les charges d'exploitations relatives à l'hébergement et aux soins ne coincident pas pour une large part à la destination de leur section d'imputation comptable .
Les modes d'allocations des ressources des établissements ne reposent donc pas sur une analyse globale des budgets en raison du caractére forfaitaire de la médicalisation;la réglementation améne la DDASS aujourd hui L'ARS à allouer une recette en atténuative...C'est à dire des produits autres que ceux relatifs à la tarification d'un EHPAD:le forfait soins et les ajustements opérés pour garantir un équilibre global des budgets sont obtenus de façon trés hétérogéne, selon la capacité de l'établissement à faire accepter au conseil géneral ou à l'usager des charges qui ne relévent pas toujours du poste hébergement
romans
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 21 Sep 2010 07:11

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par Catelyne » Mer 8 Fév 2012 16:10

Pour info :
Je vous invite à lire la page 18 du rapport d' octobre 2011 de l'IGAS (inspection des affaires sociales ) intitulé modalité de tarification des établissements pour personnes âgées ;
La note 47 corrobore ce qu'a écrit romans dans son message du 2juin 2011 " ....Le tarif hébergement devient en effet la variable d'ajustement...."
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ ... 2/0000.pdf
Catelyne
 
Message(s) : 722
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par romans » Mer 15 Fév 2012 09:01

Je reprend l'article de Monsieur Doux représentant des familles du CVS de L'EHPAD de la résidance Clairfond de Romans sur isére, parue dans L'impartial du 5 janvier 2011

UN CADEAU....DU PERE NOEL?



Pour les EHPAD des hôpitaux nord Drome (établissement d'hébergement des personnes agées dépendantes)

Les résidents et leurs familles vont constater une nouvelle fois une augmentation mensuelle de 90 a 93 euros à partir de Janvier 2012

Une augmentation tarifaire respectée à la lettre, sans état d'ame conformément à une convention signée pour 5 ans par la direction de l'hopital ,la DASS aujourd hui ARS et le conseil Géneral.

Des augmentations successives programmées de 17% en 2009, puis 6% par année jusq'en 2015, soit des tarifs en augmentation de plus de 31% en 2011.

En juin 2009 dans une lettre adressé aux résidents et à leur famille il était noté:Cette augmentation tarifaire résulte d'une décision de gestion des hôpitaux Drome Nord confrontés à une situation financiére intenable depuis plusieurs années.En effet les tarifs pratiqués jusqu'alors, bien en dessous de ceux des autres établissements du département,n'ont pas permis de couvrir les dépenses et ont donc creusé un important déficit qui à empéché toute amélioration de prestations......

CONVENTION NON RESPECTEE

Depuis des travaux de réfection et d'aménagement, des achats de matériels et de mobilier ont été réalisés dans certains services.Quand au projet de modernisation architectural promis,il est toujours en attente.Cette convention tripartie signée en 2009 n'est par contre pas respectée sur le plan administratif(contrat de séjour,recueil de satisfation des usagers non mis en place à ce jour....

Nous avons éffectué plusieurs démarches auprés de L'ARS, du conseil Géneral pour stopper, voir différer ces augmentations mécaniques...mais elles n'ont pas eu une suite favorable malgré une écoute attentive qui donnait espoir.

Un raisonnement administratif choquant en période de crise qui touche tout le monde et nos anciens dont la retraite moyennes sont de l'ordre de 1000 euros mensuel à rapprocher d'une facturation de 2300 euros (APA non déduit en:aide personnalisé à l'autonomie attribué par le conseil Géneral)

SENTIMENT D'INJUSTICE

Les familles ont un sentiment d'injustice car elles considérent que ce n'est pas aux résidents actuels de supporter la mauvaise gestion des années antérieures avec ce rattrapage tarifaire et de financer des projets architecturaux lointains pour un EHPAD relevant du domaine public.

GRAVE PROBLEME DE SOCIETE

La gestion des personnes agées des personnes dépendantes qu'elles soient en maison de retraite,en EHPAD ou à domicile est un grave probléme de société que nos dirigeants politiques d'aujourd hui ,voire de demain, de droite comme de gauche, doivent prendre en compte car il faut trouver d'urgence des solutions de financements et d'aides pour nos proches et pour nous peut etre demain.

Qu'ils aient le courage de prendre en main ce dossier et de passer à l'acte avec des propositions justes et équitables que certains appellent :le 5 éme risque

Note personnel:Cette problématique ne date pas d'aujourd hui mais du rapport Laroque de 1960...combien de temps faudra t'il encore ?Depuis 2 ans et demi je dénonce les dérives tarifaires des EHPAD des hopitaux nord Drome .Depuis 2 ans je demande au conseil Génerale et le Préfet de la drome de respecter la convention tripartie ...Depuis 2 ans je demande l'accés aux documents sur les propositions budgétaires des courriers contradictoire conduite avec le CG...en vain..!!! le Departement de la Drome n'est visiblement pas un modéle de transparence .!!!!

Je vous invite a lire le Mémoire de Mélanie Gaudillier :Mémoire de l'école Nationale de la santé public 2002 qui indiquait déja d'aprés une étude consacrée à la tarification des EHPAD menée en 1996 par la direction de l'action sociale que des dépenses de soins de base sont financés par l'hébergement a hauteur de 28,83 FRS(4,40 euros)par lit et par jour ...ainsi de nombreux postes de personnels soignants émargent indument au poste hébergement.Visiblement rien à changer: la part tarifaire liée à l'hébergement sert de variable supplétive à un calibrage arbitraire des forfaits soins.La dimension des forfaits plafonds à la charge de l'assurance maladie n'est pas directement liée à la charge des soins réalisés dans les institutions.Les charges d'exploitations relatives à l'hébergement et aux soins ne coincident pas pour une large part à la destination de leur section d'imputation comptable .

Lesmodes d'allocation des ressources des établissements ne reposent donc pas sur une analyse globale des budgets en raison du caractére forfaitaire de la médicalisation:les modes d'allocation des ressources des établissements ne reposent donc pas sur une analyse globale des budgets en raison du caractére forfaitaire de la médicalisation...La réglementation améne la DDASS ,aujourd hui L'ARS à allouer une recette atténuative ...C'est à dire autres que ceux relatifs à la tarification d'un EHPAD :le forfait soins et les ajustements opérés pour garantir un équilibre global des budgets sont obtenus de façons héterogéne, selon la capacité de l'établissement à faire accepter au conseil Géneral ou à l'usager des charges qui ne relévent pas toujours du poste hébergement .

Cette situation hybride est pourtant maintenue dans le dispositif transitoire mis en place par la réforme /ELLE NE FIGURAIT POURTANT PAS DANS LE TEXTE D'ORIGINE.

Mes propos ne sont plus à démontrer ...Il suffit de lire le rapport IGAS d'octobre 2011:la section hébergement à la charge du résidant:Ces trois sections sont réputés étanche entres elles .En pratique il s'agit plutot d'une fongibilité assymétrique, la section hébergement pouvant le cas écheant compenser les insuffisances de finacement des deux autres sections .RESIDANTS ET FAMILLES LA NOUVELLE POMPE A FRIC D'UN MARCHE JUTEUX

RESIDANTS ET FAMILLE LES OUBLIES DE LA POLITIQUE

Je lis aujourd'hui dans le Dauphiné libére les frasques du CONSEIL GENERALpour la présentation des voeux à 2700 agents du conseil Géneral..... pour un coût modeste de 80000 euros ...chacun appréciera la redistribution de nos IMPOTS en période de récession!!!!!
romans
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 21 Sep 2010 07:11

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par romans » Jeu 12 Avr 2012 12:39

IL existe deux méthode dans les augmentations tarifaires

1 maison de retraite ou EHPAD privé dont les prix sont libres mais les augmentations réglementés par le ministére des tutelles qui fixe les augmentation a 1 voir 2 %
2 EHPAD public dont les augmentations sont fixés par le conseil géneral a condition de béneficier de L'APA

Le probléme pour ces derniers est que le tarif hébergement sert de variable d'ajustement du tarif soin , en clair vous payez une partie des soins avec ce tarif qui reste a votre charge .

deux dossier témoignent de mes dires
A) le mémoire de mélanie Gaudillier datant certe de 2002
B )le dernier rapport de L'IGAS 2011 paragraphe 47

on trouve facilement ces dossiers sur Google

Je constate également que les CVS ne fonctionent pas tres bien dans l enssembles ...quand au numero de tel pour alerter des maltraitances ...pour déclencher cette alerte il est nécessaire d'etre nombreux a télephoner...autrement aucune intervention
romans
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 21 Sep 2010 07:11

Re: Augmentation de tarif des frais de séjour dans un ehpad

Message par romans » Lun 5 Nov 2012 12:22

Dépendance : Vaste sujet entretenu depuis de nombreuses années par les gouvernements successifs et les multiples missions des élus si rattachant .

Aujourd'hui nous ne comptons plus les rapports , missions pour lequel nous nous interrogeons sur la pertinence et éfficacitée ... un grand nombre d'études finissant au fond des tiroirs ...pour recommencer l'année suivante .... Un mal Français plus soucieux de missions , rapports que de trouver des solutions concretes ....parfaitement entretenue par nos édils successif des gouvernements passés et actuelle.!!!!

Depuis 2009 nous dénonçons les dérives tarifaires des EHPAD des hopitaux nord Drome

2009 + 17% = 170 euros par mois à la charge des résidants et les familles

2010 + 6% =90 euros par mois

2011+6% =90 euros par mois

2012 + 6% = 90 euros par mois

2013,14,15 6 à 7 % de programmé 95 à100 euros par mois

De décembre 2009 à aout 2012 :37% d'AUGMENTATION : 2 355200 euros d'euros payé par les résidants et les familles .

Nous avons au cours des trois années rencontrés: à deux reprises Monsieur Didier Guillaume Président du conseil Géneral, sénateur et vice président à l'assemblée.... pour ces augmentations (sa réponse mettre au normes les EHPAD des Hopitaux nord Drome et agrandir les EHPAD ...le terrain prévue pour l'agrandissement en Octobre 2012 n est toujours pas vendu.?.....Sauf que depuis 2009 les résidants et famille paient =2.355200 d 'euros de recettes supplémentaire a fin 2012 pour les EHPAD nord Drome ....Ce flux financier servant à financer Saint Vallier.

Monsieur Didier Guillaume en tant que Sénateur était pourtant intervenu à l'assemblée sur le sujet ...question N°565 du 21 /5 /2009 :impact du cout des travaux dans les établissements d'hébergement pour personnes agées dépendantes sur le prix de journée du par les résidants : réponse le 24/6/2009 par la secrétaire d'état à la famille et la question N° 19538 sur le financement des maisons pour l'autonomie :question caduque ?.

Mais avec 3 casquettes : difficile à porter.:Une pour suivre l assemblée , une en tant que président du conseil géneral:valider les tarifs des EHPAD , en tant que sénateur ...pour défendre les citoyens ?

Puis, nous avons rencontré Monsieur Pieneck chargé des personnes agées au conseil géneral ( sans commentaire ), Messieurs Raud et Haegel direction de solidarité et personnes handicapées ; Madame Morel directrice de L'ARS de valence qui se perd un peu dans l application de la convention tripartie signé pour 5 ans appliqué au bout de 3 ans , Monsieur Bertholet à l'époque Maire de Romans sur isére et président de l 'EHPAD, Monsieur Belle du coderpa , le médiateur de la République , de multiples courrier avec La FNAPAEF, age village avec lequel nous entretenons un suivit,, madame le ministre Madame Bachelot et actuellement :Madame Marisol Touraine , madame thoraval ex députée de la 4 eme circonscription de Romans et Madame Nieson députée que nous avons rencontré le 27 septembre 2012, etc

Nous avons égallement alerté la presse à de multiples occasions :Dauphiné liberée, l'impartial , Drome hebdo,radio France bleue, de nombreux articles publiés sur notre action

Plus récemment nous avons contactés plusieurs médias nationaux :Monsieur Pujadas TF1 chaqu'un se souvient de l enquete les infiltrés, le Figaro, le nouvel observateur , le point , L'express,médiapart , libération,Europe 1, radio France bleue,France inter ...beaucoup ont déja abordés le sujet de la dépendance mais trop dans la forme aucun sur le fond ,encore moins en véritable journaliste d'investigation!!!!

Au delà des chiffres chacun pourrait s'interroger sur les moyens engagés pour la bien-traitance des résidants et leur familles ...La réponse :d'après nos propres investigations est plus subtil et démontre au passage l 'imcompétence de nos dirigeants à résoudre les problémes de notre Pays en matiére de dépendance .....Est il besoin de rappeler le rapport du Député Laroque qui déja en 1962 alertait sur la pyramide des âges. 50 ans se sont écoulé.....certe ...des nouvelles taxes sont programmées pour financer la Dépendance.

En octobre 2011 le rapport de L'IGAS (inspection génerale des affaires sociale)concernant les EHPAD public est tombé comme un couperet pour confirmer ce que nous dénonçons depuis 2009:

Dans son paragraphe 47:La section hébergement à la charge du résidant:Ces trois sections sont réputés étanche entre elles.En pratique il s'agit plutôt d'une fongibilité assymétrique, la section hébergement restant à la charge des résidants peuvent le cas échéant compenser les insuffisance de financement des deux autres sections .

Plus ancien mais tout aussi explicite :le mémoire de Mélanie Gaudillier (mémoire de l'école nationale de santé public) qui indiquait déja d'aprés une étude consacrée à la tarification des EHPAD public menée en 1996 par la direction de l'action sociale que les dépenses de soins de base sont financés par l hébergement à hauteur de 28,83 frs (4,40 euros par lit et par jour ...ainssi de nombreux postes de personnels soignant émargent indûment au poste hébergement .
.
Madame Catherine Knockaert gérante de L'EHPAD "les jardins d'Eléonor "à saint Jean Le Blanc 'alertait en janvier 2010 le Président de la République sur les besoins des soignants et de considérer que la DDASS aujourd hui L'ARS sous-estime dans son enquéte mené par les inspecteurs ,le calcul du Pathos moyen pondéré servant dans le calcul des besoins en personnels. (en réalité ne faisant qu 'appliqué les déficits de moyens.)
..Résultat :les EHPAD sont dans l obligation de porter sur la partie hébergement les augmentations tarifaire pour ne pas faire subir aux résidants la mal traitance lié a un sous effectif ..... Résidants et familles en deviennent les payeurs.

La charente libre titrait le 6janvier 2011: Ils renoncent à leur très cher maison de retraite ,Le télégramme au 1 octobre 2011 :A kersalic: les familles saisissent la justice, les élus ont voté une subvention exceptionnelle pour atténué la hausse des tarifs...insuffisant pour les familles,La nouvelle République en date du 8 mai 2012 EHPAD:NON A la Hausse des tarifs d'hébergement ...la liste serait trop longue pour étre énuméré ici...preuve d'un malaise national sur le sujet .

La cour des comptes dans son rapport de novembre 2005 sur une étude concernant un échantillon de 10 départements , le directeur de la DGAS a évalué à environ 1500 euros le coût moyen mensuel d 'hébergement .Rapproché des 419000 personnes dépendantes placées en établissement en 2008, permet de calculer le montant global du reste à charge relatif aux frais d'hébergement , soit environ 7,5 milliard d'euros .

Le rendez vous de la FNAPAEF du 22 octobre 2012 avec Madame Michelle Delaunay, Ministre déleguée aux personnes agées et à la perte d'autonomie à convenue de la gravité de cette situation et a confimé qu'elle comptait s'y atteler sans exprimer ces moyens financier à mettre en oeuvre .Madame Delaunay est d'accords avec l'analyse de la FNAPAEF sur le reste à charge mais n'apporte pas de précision sur la politique de maitrise à mettre en oeuvre ....La dépendance et les tarifs restant à charge ...sont sans aucun doute repoussée aux calandes Grecque !!!!!

Cette politique mené depuis de nombreuses années engendre aujourd hui une catastrophe sociale pour de nombreuses familles dans l'obligation de reprendre leur Parents faute de pouvoir assumer ces augmentations tarifaires supportés au fil des ans : COMBIEN SONT ILS ?
Aujourd'hui les personnes agées sont traitées comme une charge qu'autre chose, on ne prend pas en compte les contributions passées qu'elles ont apportées à la société et qui ont fait que nous vivons dans le monde d'aujourd hui.... A méditer!!!
romans
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 21 Sep 2010 07:11

PrécédentSuivant

Retour vers LA VIE EN MAISON DE RETRAITE, CONSEILS DE LA VIE SOCIALE (CVS)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron