vie dans les "gériatries" = mouroirs

Vous êtes résident en maison de retraite ou famille de résident, ce forum accueille vos observations, expériences, témoignages et suggestions pour améliorer la qualité de vie dans les établissements.

Re: vie dans les "gériatries" = mouroirs

Message par FELIX » Jeu 11 Déc 2008 11:33

Moi je vois plutôt ça comme : le droit de mourir dans la dignité... quand le dignité n'y est pas, n'est-ce pas là une forme de maltraitance ?

Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous sur ce point (pour une fois !). Je pense qu'il ne faut pas focaliser tout le forum sur la maltraitance. Que le sujet soit important et qu'il mérite toutes les attentions, oui, mais il ne doit pas être le seul à être traité ici. Le forum général étant "la vie en établissement" nous ne devons pas "mettre de côté" des sujets importants (voir d'autres moins importants). L'importance qu'on donne à un thème est très relatif et dépend souvent de la perception des choses d'une personne. Certaines personnes seront peut être plus sensibles à ce sujet car "non concernées" directement par la maltraitance, alors qu'ils peuvent vivre un drame personnel et avoir besoin d'échanger sur le droit de mourir (ou d'autres sujets).Tous doivent être traité, et parler du droit de vouloir mourir à tout autant sa place ici, dans une discussion dédiée à ce seul sujet.
"Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé". E. RENAN
FELIX
 
Message(s) : 500
Inscription : Mer 19 Mars 2008 19:35

Re: vie dans les "gériatries" = mouroirs

Message par PIERRE » Jeu 11 Déc 2008 12:11

Je suis encore à peu près d'accord avec vous !

Etant particulièrement centré sur "l'accueil et la maltraitance" des personnes âgées, (avec une pétition qui demande beaucoup d'énergie) j'ai pris un mauvais recul sur "le droit de mourir" en écrivant ne mélangeons pas tout !!!
On peut demander à mourir sans être maltraité (c'est ça aussi qui m'a influencé inconsciemment)
Peut-être que ce deuxième point mériterait aussi une démarche particulière.
FELIX pas tout à fait d'accord ... mais pas loin !!!! (si nous étions à 100 % d'accord tous mes jours sur tous les sujets .... la vie serait monotone :mrgreen:
PIERRE
 
Message(s) : 1211
Inscription : Mer 19 Mars 2008 17:41

Re: vie dans les "gériatries" = mouroirs

Message par stupeur » Jeu 11 Déc 2008 17:21

pour répondre à Fran : oui je vais dans une gériatrie pour rendre visite à ma mère...et je vois en effet des jeunes, des plus ou moins jeunes c'est à dire des personnes de mon age (env. 60 ans) hémiplégiques, des parkinsons et autres, des "totalement séniles"...UN bon échantillon de toute l'horreur que nous inflige le grand âge et la maladie...et je me révolte car tous ces "vieux" sont soignés par de jeunes et jolies jeunes filles qui doivent tout faire (je dis bien tout) et qui souvent ne font pas assez attention à leur dos pour soulever les malades...il est vrai que le personnel reste peu de temps et je les comprends.
Vous vous êtes tous posés les mêmes questions mais personne n'a parlé de nos enfants et moi je ne veux pas que mes enfants aient à vivre ce que je vis en ce moment et celà pour la stupidité de notre société "trop religieuse", "trop hypocrite" et aux prises avec un dilemne qu'ils ne pensaient pas avoir : avoir prolongé des vies inutilement par les connaissances scientifiques : les médecins ne veulent pas admettre qu'ils ne peuvent rien faire...et devant leur échec ils "se lavent les mains" : débrouillez vous avec votre malade, trouvez-lui une place en gériatrie car nous avons besoin du lit d'hôpital...et salut !
Il faut que les gens fassent passer une loi qui reconnaîtrait les volontés de la personne...au moment d'une rupture d'anévrisme, d'un AVC, d'alzeimer...pas de discussion : on m'aide à partir en douceur ...pas d'autre solution puisque je ne suis pas consciente ou dans l'impossibilité d'agir et de me pendre...et de toute façon tout suicide est très violent (noyage, pendaison...) et notre société "civilisée" ne devrait pas recommander celà alors que c'est bien ce qu'ils font puisqu'ils conseillent de laisser crever les gens à petit feu ? Certes les malades peuvent changer momentanément d'avis mais n'est-ce pas de l'instinct de survie ? Cet instinct qui ne nous quitte pas tout au long de notre vie et nous permet de faire face à toutes nos difficultés...
J'oubliais : vous n'évoquez pas le problème d'argent : une blague ! Comment payer 3OOO euros par mois (en région parisienne) pour un parent ? Une honte de plus...nos enfants ont du mal à garder un travail et on va leur prendre le peu que nous leur laissons ?
stupeur
 
Message(s) : 45
Inscription : Jeu 23 Oct 2008 20:17

Re: vie dans les "gériatries" = mouroirs

Message par fran » Mer 21 Jan 2009 11:42

merci, Georges pour vos renseignements çà peut servir.

mais sans vouloir être pessimiste à tout prix, je sais que j'ai renoncé définitivement à m'adresser aux institutions.

A notre humble niveau, il faut se débrouiller par soi-même actuellement quand on trouve confronté à un cas de maltraitance dans une institution
c'est très difficile à gérer vous savez et très épuisant.


Mais on peut difficilement appeller une grande association au secours.

Le mieux serait des contrôles surprises sans arrêt et partout en attendant que des formations nouvelles sur le personnel jeune fasse sont effet
fran
 
Message(s) : 262
Inscription : Mer 26 Mars 2008 08:39

Précédent

Retour vers LA VIE EN MAISON DE RETRAITE, CONSEILS DE LA VIE SOCIALE (CVS)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité