" L'entrée en ehpad difficilement anticipée "

Vous êtes résident en maison de retraite ou famille de résident, ce forum accueille vos observations, expériences, témoignages et suggestions pour améliorer la qualité de vie dans les établissements.

" L'entrée en ehpad difficilement anticipée "

Message par Catelyne » Mar 13 Nov 2018 11:25

Vu sur le blog " inter-CVS91"

"Pour huit personnes sur dix, l’entrée en maison de retraite entraîne un « soulagement » pour les proches, mais implique une perte « d’autonomie de choix » pour le senior concerné. « Depuis 10 ou 15 ans, la tendance est de privilégier le maintien à domicile le plus longtemps possible. Du coup, quand les gens arrivent en maison de retraite, ils sont beaucoup plus âgés, et dans un état de santé beaucoup plus dégradé », relève le directeur général de Terra Nova, Thierry Pech. « Et comme dans la famille on a attendu le dernier moment pour en parler, on est mal préparé, et forcément ça ne se passe pas très bien »......"
Source de l’étude L’heure du choix : l’entrée des personnes âgées en structure d’accueil. Etude du Credoc pour Terra Nova, Ag2RLa Mondiale, Caisses des dépôts

"Nos commentaires
* Nous voulons tous « rester à domicile » mais en l'état actuel des choses (1) cela est-il possible pour tout un chacun et a ton vraiment ce choix ?
* Dans le duo « proche aidant/personne accompagnée » l'aidant a- t-il lui aussi « un choix », surtout lorsque son proche est atteint de troubles cognitifs et de multiples pathologies. Qui plus est quand l’hôpital déconseille le retour à domicile ?
* Anticiper, oui ! Mais qui d'entre nous a rédigé son mandat de protection future et ses directives anticipées ?
* Qui d'entre nous a désigné « une personne de confiance » ?
* Nous, qui sommes relativement en bonne santé, ne laissons-nous pas ces questions un peu dans l'ombre, d’autant qu’au premier abord, cela ne parait pas aussi simple, mais aussi parce que ces questions nous « invitent » à penser à « notre propre vieillissement et à une éventuelle perte d'autonomie.
* De ce fait ne risque- t-on pas, plus ou moins, de laisser le soin à notre famille et plus particulièrement «au proche aidant » là très difficile et très délicate décision de « l’entrée en établissement » ?
* Dans le contexte actuel où il n'y a pas eu d'anticipation de toutes ces questions,
* une sensibilisation et information sur ces sujets ne pourraient-elles pas être envisagées dans le cadre de l'évaluation «APA» et relayées par les entreprises et services d'aide à domicile ?

(1) Rappelons que :
75 % de l'accompagnement et de l'aide sont assurés par les proches aidants
Le coût moyen d'un appel à un professionnel du domicile est de 22 euros/h
L' APA pour une personne en très grande perte d'autonomie (GIR I) est au très grand maximum de 80h/mois
La difficulté des services d'aide à domicile pour recruter des professionnels formés au « grand âge » est une réalité, du fait notamment d'un travail peu reconnu et des très faibles rémunérations
........"

http://eluscvs91.over-blog.com/2018/11/ ... cipee.html
Catelyne
 
Message(s) : 790
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Retour vers LA VIE EN MAISON DE RETRAITE, CONSEILS DE LA VIE SOCIALE (CVS)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron