Ehpad

Vous-même ou une personne de votre entourage souffre de la maladie d’Alzheimer : comment organiser le quotidien, aujourd’hui, demain ?

Bernard Pradines, gériatre français en retraite, ayant exercé dans le service de Soins de Longue Durée du Centre Hospitalier d'Albi de 1991 à 2010 répond à vos interrogations.

Modérateur: PRADINES

Ehpad

Message par denise » Mer 12 Mars 2014 14:23

Bonjour,
Dans un ehpad est-il admissible que le médecin référent d'un pensionnaire persiste à lui prescrire des spécialités tous les mois , depuis plus de 6 mois , qu'il doit payer puisque non pris en charge par l'assurance maladie (plus de 10 euros par mois le flacon )malgré les constats ou rappels que lui a signifiés l'enfant ( tuteur ) du malade ? Rien ne prouve que ce produit ne sert qu'à son parent !!!
Merci pour une réponse
denise
 
Message(s) : 14
Inscription : Jeu 11 Juil 2013 10:05

Re: Ehpad

Message par PRADINES » Lun 17 Mars 2014 15:50

Bien que vos interrogations ne concernent pas exclusivement la maladie d'Alzheimer, je veux bien essayer de vous répondre. De nombreuses questions sont en effet posées. Je vais faire simple sans un premier temps :
Vous me parlez d'un médecin référent d'un pensionnaire. Cette notion n'existant pas, j’imagine qu'il s'agit du médecin traitant et non du médecin coordonnateur de la structure, ce dernier n'ayant pas autorité à prescrire, sauf circonstances le nécessitant (urgence en particulier).
La prescription est donc, ici comme hors EHPAD, affaire de contrat entre le résident et son médecin.
Bien sûr, l'enfant-tuteur du malade peut prendre une position désapprouvant telle ou telle prescription. Mais c'est in fine entre le pensionnaire et le médecin que les décisions sont prises. Toutefois, le fait que le pensionnaire soit sous tutelle laisse penser que cette personne n'est pas en état de comprendre et d'exprimer un consentement relatif à la prescription. Nous nous trouvons ici dans un cas prévu par les lois Kouchner (4 mars 2002) et Leonetti (22 avril 2005) prévoyant le dialogue entre le médecin et la famille que le praticien doit informer. S'il a obligation de la consulter, il ne doit pas forcément se conformer à la décision (dans ce domaine du soin) du représentant légal de la personne ou de sa famille.
je me tiens à votre disposition.
PRADINES
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam 23 Fév 2013 10:05

Re: Ehpad

Message par denise » Mar 18 Mars 2014 10:36

Bonjour
Merci Docteur Pradines pour votre réponse . Oui je parle du médecin traitant ! J'aurais dû vous préciser que le produit n'est qu'un flacon de " sanyrene ",après appel téléphonique au médecin lui précisant qu'un flacon par mois était trop , il continu de lui renouveler l'ordonnance chaque mois ;je lui est préciser que j'avais décidé de ne plus le régler ,car c'est moi qui paie ce produit ( cela fera 150 euros en un an )
Je m'occupe de ma mère 3 a 4 fois par semaine (mise sur les toilettes ,couché, soins de peau avec lait de toilette ) depuis plus de 6 ans ,comme je le faisais avant lorsqu'elle était chez elle !
Suis je dans mon droit de ne plus régler ce produit ?
denise
 
Message(s) : 14
Inscription : Jeu 11 Juil 2013 10:05

Re: Ehpad

Message par PRADINES » Mar 18 Mars 2014 11:09

Je crois comprendre que votre maman est depuis peu en établissement. Si l'on s'en tient aux droits respectifs, le médecin a bien sûr le droit de prescrire ce qu'il croit utile à sa patiente. Seule cette dernière peut accepter ou refuser l'administration du médicament prescrit (ou d'une exploration à visée diagnostique ou encore d’une thérapeutique non-médicamenteuse). Si elle n'est pas en mesure de s'y opposer ou d'y consentir, vous avez lors votre mot à dire. Mais je ne suis pas sûr que la loi et le droit puissent régir la situation conflictuelle à laquelle vous vous référez, à moins qu'il ne s'agisse pas d'un conflit mais d'un oubli de votre appréciation par le médecin traitant. A votre place, je lui adresserais une lettre aux paroles fort mesurées, ne remettant pas en cause la compétence du praticien mais exposant vos motifs que je crois ainsi interpréter : les choses se sont bien passées jusqu’à présent et aucun élément nouveau n'est venu justifier une prescription qui, dans ma situation financière, est difficile à honorer.
Je me tiens à votre disposition.
PRADINES
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam 23 Fév 2013 10:05

Re: Ehpad

Message par denise » Mar 18 Mars 2014 11:16

Merci Docteur pour votre conseil !
denise
 
Message(s) : 14
Inscription : Jeu 11 Juil 2013 10:05


Retour vers VIVRE AVEC LA MALADIE D’ALZHEIMER

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invité(s)

cron