ATROPHIE CORTICOLE

Vous-même ou une personne de votre entourage souffre de la maladie d’Alzheimer : comment organiser le quotidien, aujourd’hui, demain ?

Bernard Pradines, gériatre français en retraite, ayant exercé dans le service de Soins de Longue Durée du Centre Hospitalier d'Albi de 1991 à 2010 répond à vos interrogations.

Modérateur: PRADINES

ATROPHIE CORTICOLE

Message par urgo1965 » Mar 27 Mai 2008 13:08

BONJOUR

j'accueille depuis peu à l'accueil de jour pour personnes désorientées une femme de 70 ans dont je viens de lire le bilan de son médecin
elle souffre d'atrophie corticole importante, de démence sémantique sévère
pouvez-vous m'indiquer ce qu'est exactement cette démence, ses séquelles et ses conséquences
comment elle évolue ...
merci de votre réponse
salutations
urgo1965
 
Message(s) : 3
Inscription : Lun 14 Avr 2008 13:32

Re: ATROPHIE CORTICOLE

Message par BONNEVF » Mer 28 Mai 2008 17:53

bonjour ,
Atrophie corticale sévère ? tel que cela ne veut pas dire grand chose pour plusieurs raison:
Tout d'abord il s'agit d'images; les images dans ce domaine ne peuvent fonder à elles seule un diagnostic , elle peuvent y contribuer mais sous réserve de plus de précision .
En éffet si vous évoquer le diagnostic de démence sémantique ,les images en IRM peuvent mêttre en évidence une atrophie corticale sévère mais touchant les régions temporales antérieures et respectant les régions hipoccampique et temporale interne ( c'est pour cette raison qu'il faut une précision sur la localisation de l'atrohie vue en IRM)
Le diagnostic de démence sémantique va être évoqué devant certain troubles cognitifs dont la perte des savoirs sémantiques (la mémoire des mots, le sens des mots , les noms des objet, le nom des gens etc ... ) mais progressivement d'autres champs cognitifs vont être touchés , avec une évolution de type fronto tremporal ( troubles psycho comportementaux , modification de la personalité )car la démence sémantique fait parti des démences fronto temporale;
les patients sont souvent conscients de leurs troubles lesquels peuvent rester isolés pendant plusieurs années mais avec une évolution variable en 6 à 8 ans parfois plus vers un syndrome démentiel sévère .
Bien cordialement
BONNEVF
 

Re: ATROPHIE CORTICOLE

Message par JEANOT » Mer 15 Sep 2010 19:09

Atrophie corticole ? exactement "Atrophie corticale postérieure" de type BENSON (syndrome de BENSON) à confirmer
Bien évidemment par un Neurologue ou auprès du service de Neurologie d'un CHU de préférence. Je ne suis pas médecin,
simplement, ma compagne est atteinte de cet handicap. Attention à confirmer plutôt 2 fois qu'une. Fraternellement.
JEANOT
 
Message(s) : 1
Inscription : Mar 24 Août 2010 10:03

Re: ATROPHIE CORTICOLE

Message par BONNEVF » Ven 17 Sep 2010 14:21

Bonjour,

Lors de ma première réponse répondait àla question qui était posée :« elle souffre d'atrophie corticole importante, de démence sémantique sévère »

Dans ce cadre là cela signifiait que l’atrophie était probablement localisée au niveau des régions frontales et temporales antérieur ,

Dans cette même réponse je précisais que les atrophies localisées pouvait toucher divers zones du cerveau et dans ce cas là, la présentation des maladies est différente . Dans le cas de l’atrophie corticale postérieur , il s’agit de lésion touchant les régions corticales postérieur , occipitales en provoquant une véritable « agnosie visuelle » les test neuropsychologiques mettent en évidence des déficit d’abord de vision construction entre autre .
Bien entendu, ces diagnostics comme vous le précisez, sont du ressort de centre très spécialisés.
Bien amicalement
BONNEVF
 


Retour vers VIVRE AVEC LA MALADIE D’ALZHEIMER

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron