incontinence fécale et l’agressivité

Vous-même ou une personne de votre entourage souffre de la maladie d’Alzheimer : comment organiser le quotidien, aujourd’hui, demain ?

Bernard Pradines, gériatre français en retraite, ayant exercé dans le service de Soins de Longue Durée du Centre Hospitalier d'Albi de 1991 à 2010 répond à vos interrogations.

Modérateur: PRADINES

incontinence fécale et l’agressivité

Message par ranhia69 » Mer 29 Déc 2010 12:46

Bonjour docteur je vous remercie pour votre précédente réponse !
Je m’excuse de ne pas avoir donné signe plus tôt, j’ai été très occupée par l’état de santé de mon époux , qui a été hospitalisé deux fois
Première fois pour vomissement répété et refus de s’alimenter
Deuxième fois crise de convulsion et d’agressivité
Aujourd’hui son autonomie à encor beaucoup diminué

je poste car je me trouve en grande difficulté !
Voila presque 8 ans que mari est atteint de la maladie d’Alzheimer.
Plusieurs étape son intervenues progressivement .
Aujourd’hui l’incontinence fécale et l’agressivité sont les problèmes majeurs.
Mon mari n’a plus la faculté d’aller aux toilettes seul , ou même accompagné .
Il refuse qu’on lui baisse son pantalon et l’aide à s’assoir pour faire ses besoins ;
je lui met avec beaucoup de résistance et agressivité de sa part , des protections qu’il passe son temps à tripoté, ou a enlever.
Il lui arrive de sortir son sexe et d’uriner n’importe tout .
Lorsque qu’il fait les selles il semble gêné par celle-ci , et les retirent aussitôt avec ses mains , en les étalent partout !
Quand je m’approche de lui en douceur pour le laver , il se met sur la défensive se rédit s’agrippe à ses vêtements …. allant souvent jusqu’à me frapper !
C’est un malade jeune , il a 60 ans 1m80 physiquement beaucoup plus fort que moi !
Je soufre déjà de voir mon mari dans cette état , mais ne supporte pas qu’il me frappe trop souvent !
Que dois-je faire ? Aider moi je suis au bout , et ne sais plus vers qui me tourner !
Quelle peuvent être les nouvelles évolutions à venir afin que je puisse anticipé si possible ?
il est déjà sous traitement atarax équanil (trouble comportementaux) (zopiclone somnifère )
( malictal pour les convulsion étant donné qu’il en a déjà fais ressament
Je vous remercie d’avance de votre réponse
ranhia69
 
Message(s) : 4
Inscription : Mer 21 Juil 2010 08:52

Re: incontinence fécale et l’agressivité

Message par BONNEVF » Ven 31 Déc 2010 08:42

Bonjour,
Plusieurs questions , votre mari est porteur d’une maladie d’Alzheimer depuis 8 ans , il semble que la maladie soit aujourd’hui à un stade sévère et vous décrivez beaucoup de réactions classiques à ce stade de la maladie .
Par contre est ce vous qui faites sa toilette ? Vous n’avez pas d’intervenant extérieur ? Aide soignantes ou infirmières ?
Avez vous des aides avec des auxiliaires de vie ?

Sur le plan médical les médicaments que vous évoquez on pour objectif de tenter de calmer son comportement , mais a-t-il un traitement pour sa maladie d’Alzheimer ?

Il faut vous faire aider car dans cette situation vous ne pouvez pas gérer cela seule.
Quelle est la consultation spécialisée qui suit votre mari depuis 8 ans ? avez vous rencontrer une assistante sociale , est ce que vous avez un dossier APA ?
Bien cordialement
BONNEVF
 

Re: incontinence fécale et l’agressivité

Message par ranhia69 » Jeu 27 Jan 2011 13:58

Bonjour docteur
Merci pour votre réponse

Voila déjà quelques temps que je ne suis pas venu sur votre cite, je voulais vous réponde mais je suis toujours prise par les taches quotidiennes qui n’en finissent jamais ;
Vous me demandiez si c’est moi qui fait la toilette de mon mari, jusqu’ à présent oui mais ce n était pas un problème, je l’aidais il était volontaire et participer bien à sa la toilette , j’étais juste présente pour l’assister .
Mais depuis quelques mois ce n’est plus le cas , il refuse de se laver ;
de plus il est devenus incontinent depuis cette été, donc je suis obligée de souvent le laver et le changer ; ce qui crée a chaque fois un conflit, il ne veut pas qu’on le touche .
peut être a-t-il honte ? ou peur ?
je ne comprends pas son attitude..
En ce qui concerne son traitement, il est suivi à l’hôpital neurologique par une neurologue.

Depuis le début de sa maladie il a eu plusieurs traitements :
éxelon au début de sa maladie
ensuite ibixa
( il a fait des effets secondaire , hyper actif , stressé agressif , tentative de suicide , hallucination , violent mot de tête … )
la neurologue a préféré arrêter ce traitement progressivement, elle privilégiée un traitement de l’humeur, à fin qu’il soit moins angoissé.

avez-vous des conseils qui peuvent nous aider à ce stade de la maladie , parce qu’on souhaiterait qu’il reste le plus longtemps possible chez lui , entourer de ses proches .
d’autant plus que quand il est rentré à l’hôpital son état général c’est dégradé très rapidement , il se laissait partir .
il ne s’alimentait plus, il ne voulait plus sortir de son lit , passait ses journées à dormir , on le promenait en fauteuil roulant , pour qu’il prenne un peu l’air .
à sa sorti de l’hôpital, on a mi plusieurs semaines pour qu’il récupère une alimentation normal, de la rééducation pour la marche …
merci pour votre attention et votre soutien
ranhia69
 
Message(s) : 4
Inscription : Mer 21 Juil 2010 08:52

Re: incontinence fécale et l’agressivité

Message par BONNEVF » Mar 1 Fév 2011 17:46

Bonjour,

Vous l’aidiez à faire sa toilette tant que cela était possible , maintenant vous dites qu’il s’oppose , refuse .
A un stade sévère de la maladie, cette opposition aux soins est fréquente. Mais l’interprétation que vous en faites n’est peut être pas la bonne .
En effet , sa maladie le met dans l’impossibilité de se rendre compte de ce besoin de toilette , de ce besoin d’aide.
La difficulté vient peut être aussi du fait que c’est vous qui faites sa toilette , et vous êtes en train de disparaître en temps qu’épouse , et apparaissez , jour après jour un peu plus, en tant que soignante . C'est pour éviter cela que cette aide à la toilette doit être réalisée par un professionnel dans la mesure ou vous êtes en difficulté .
En éffet Vous risquez risque de rompre , en raison des conflits qui naissent dans ce contexte , le seul lien qui vous reste avec votre mari, le lien affectif.
Par expérience le soutien d’un proche à domicile est une épreuve longue , insupportable à long terme si l’on est pas aidé.
-Aidé pour les soins de toilette qui sont des actes de professionnels.
-Aidé par des temps de répit ou d’autres professionnels assure la présence et le soutien auprès de votre mari pour que vous puissiez sortir , vous détendre , rencontrer des amis , avoir des activités à l’extérieur.
- Aidé par de l’information sur ces maladies auprès d’association.
Si vous souhaitez que votre mari reste le plus longtemps à son domicile C'est
l’exigence que vous devez avoir , pour pouvoir tenir la distance .

Si non très rapidement vous serez épuisée , et cela aboutira pour votre mari à une institutionnalisation en urgence .

En résumé : -Dossier APA si ce n’est pas fait
-Auxillaire de vie ou infirmière pour cette aide à la toilette
-Dans la négociation du plan d’aide APA prévoir des temps de répit pour vous.
-Voir Une association :CLIC, MAIA ou Réseau, et France Alzheimer pour mieux comprendre cette maladie , il ne s’agit pas d’être formé à cette maladie (vous ne devez pas devenir une professionnelle du soin ), il s’agit d’être informé pour mieux comprendre cette maladie et les réactions de votre mari .
Bien cordialement
BONNEVF
 


Retour vers VIVRE AVEC LA MALADIE D’ALZHEIMER

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)