comment calmer les obsessions de maman

Vous-même ou une personne de votre entourage souffre de la maladie d’Alzheimer : comment organiser le quotidien, aujourd’hui, demain ?

Bernard Pradines, gériatre français en retraite, ayant exercé dans le service de Soins de Longue Durée du Centre Hospitalier d'Albi de 1991 à 2010 répond à vos interrogations.

Modérateur: PRADINES

comment calmer les obsessions de maman

Message par gigicui » Mar 19 Jan 2010 23:16

bonjour et merci d'avance pou votre réponse
maman qui est maintenant a un stade avancé de la maladie d'alzheimer a actuelement l'obsession de vouloir aller au toilette tous les 5 minutes et comme elle est en perte d'autonomie papa doit l'accompagner à chaque fois et ça l'épuise.
elle a également un problème de sommeil car elle dort beaucoup le jour et trés peu la nuit ce qui parrait être logique mais parfois il lui arrive aussi de dormir toute l'aprés midi et de bien dormir la nuit ? ce serrais plus reposant pour papa si elle pouvais dormir normalement la nuit.
pour prendre ses médicaments papa doit les ecraser pour qu'elle puisse les prendre et depuis elle a atrappée une micose sur la langue qu'elle autre solution pour les médicaments sachant qu'ils ne peuvent pas tous être délivré en liquide?
désolé trois questions mais je pause chaque jours beacoup pour mes parents
gigicui
 
Message(s) : 19
Inscription : Dim 10 Jan 2010 16:13

Re: comment calmer les obsessions de maman

Message par Catelyne » Lun 25 Jan 2010 20:06

Bonjour Gigicui,

Sans doute le Docteur Bonnevay va répondre à votre questionnement .
Personnellement, je ne peux que suggérer que vous et votre père parliez de tout cela au médecin qui suit votre mère ainsi qu'à l'équipe qui intervient à leur domicile.
Soutien moral
Catelyne
Catelyne
 
Message(s) : 821
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: comment calmer les obsessions de maman

Message par BONNEVF » Mer 27 Jan 2010 14:50

Bonjour,
Plusieurs questions se posent par rapport à votre mail.
Vous dites « actuellement l'obsession de vouloir aller au toilette tous les 5 minutes »,
Lorsqu’elle va aux toilettes , est-ce qu’il y a émission d’urines ou de selles ? Si il y a des urines , même en faible quantité , cela mérite un contrôle . En effet cela peut évoquer soit un problème de rétention d’urine , soit un problème infectieux .Cela peu évoquer également un problème de selles bloquées ( fécalome) .Il convient donc d’en parler à son médecin traitant , car l’apparition de ce comportement ne doit pas être d’emblé rattaché à la maladie , mais à un problème associé, nouveau et dans ce cas pouvant être traité et lui permettre de revenir à la situation de quelques semaines en arrière.
Le deuxième problème que vous mentionnez concerne le sommeil. Là encore plusieurs questions. Est elle traitée pour ces problèmes de sommeil ?
La maladie d’Alzheimer n’empêche pas , bien au contraire, d’envisager des traitements sous réserve que ceux-ci soit bien adaptés . Trop souvent les médicaments utilisé sont des anxiolytiques et parmi eux certains ont des durées d’élimination très longues , je pense par exemple à des produits type LEXOMIL(ce n'est qu'un exemple) qui ont des durées d’élimination de plus de 20h et dans ce cas ils provoquent des somnolences diurnes très importantes sans toutefois corriger en quoi que ce soit les problèmes de sommeil. Il existe des traitements hypnotiques purs qui peuvent être utilisés. En plus de ces traitement il faut s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes dépressifs associés à cette insomnie , enfin il ne faut pas méconnaître les traitements non médicamenteux . Promenades, activités physiques, ensoleillement ou lumière etc..
Enfin vous évoquez le fait d’écraser ces médicaments. Cela pose problèmes. Pour beaucoup de médicaments le fait de les écraser modifie complètement leur action , voir même, les rend inefficaces ; Seule certains produits peuvent être écrasés . Votre Pharmacien est à même de vous répondre pour cela. Mais indépendamment de ce problème , le fait d’écraser ces médicaments risque de provoquer un autre problème de par le goût qu’il peuvent donner aux aliments et aboutir à un refus d’alimentation .
Là encore il est souvent nécessaire de revoir l’ensemble du traitement pour ne privilégier que ceux qui sont vraiment indispensable, je ne dis même pas nécessaire mais indispensable, c’est à dire vitaux à court terme , nous ne sommes plus , dans la situation d’une maladie d’Alzheimer très sévère , dans une notion de traitement préventif de quoi que ce soit d’autre .
Face à ces difficultés il faut reprendre contact avec son médecin traitant en essayant de lui présenter très clairement ce que vous venez de décrire . Il y a toujours des stratégies possible à tenter . On ne peut pas répondre à ces troubles uniquement par le fait qu’elle ait une maladie d’Alzheimer et que l’on ne puisse rien faire.

Bien amicalement
BONNEVF
 


Retour vers VIVRE AVEC LA MALADIE D’ALZHEIMER

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron