APA

Vous-même ou une personne de votre entourage souffre de la maladie d’Alzheimer : comment organiser le quotidien, aujourd’hui, demain ?

Bernard Pradines, gériatre français en retraite, ayant exercé dans le service de Soins de Longue Durée du Centre Hospitalier d'Albi de 1991 à 2010 répond à vos interrogations.

Modérateur: PRADINES

APA

Message par cawette » Mer 22 Avr 2009 18:15

pouvez vous m'expliquer en quoi consiste l''APA
quel sorte d'aide apporte-t-elle ?
merci
cawette
 
Message(s) : 15
Inscription : Ven 10 Avr 2009 19:57

Re: APA

Message par Véronique » Ven 24 Avr 2009 10:43

bonjour Cawette
L APA est censée couvrir les dépenses liées à la dépendance.
Le niveau des revenus du demandeur n'est pas pris en compte pour l'ouverture des droits, mais il est ensuite demandé pour établir le montant de la prestation versée qui tient compte du degré de perte d'autonomie et du lieu de vie (domicile ou maison retraite).
L'aide versée n'est pas récupérable sur la succession et n'est pas imposable.
Elle est versée par le Conseil Général. Les dossiers de demande peuvent être retirés auprès de votre mairie.La demande doit être adressée au Président du Conseil Général, accompagné d'un justificatif d'identité, d'une copie du dernier avis d'imposition, ainsi que la copie de la dernière taxe foncière et d'un RIB.

Le Conseil a 2 mois pour faire connaître sa décision.

Mais l'APA n'est qu'une base, elle ne couvre pas la totalité des dépenses liées à l'indépendance. Loin s'en faut....
Véronique
 
Message(s) : 38
Inscription : Jeu 12 Fév 2009 08:09

Re: APA

Message par cawette » Ven 24 Avr 2009 19:17

l'AS de mon secteur m'a certifié que l'aide ne pouvait être que matérielle, à savoir l'aide d'une aide soignante, moyennant finances, un peu moins de 9 euros de l'heure pour mon père mais qu'il n'était nullement question d'une aide financière
j'ai trouvé une aide soignante en aout dernier par mes propres moyens : ça ne peut etre pris en charge
mon secteur est" surbooké" et je ne peux avoir d'aides soignantes de leur part, bilan: bien que mon père soit dépendant, il ne reçoit pas d'APA
morale : il faut mieux être riche et bien portant que vieux et malade !!!!
'(mon père a une retraite du batiment et d'ouvrier, il n'est pas ancien directeur de banque)
cawette
 
Message(s) : 15
Inscription : Ven 10 Avr 2009 19:57

Re: APA

Message par cawette » Ven 1 Mai 2009 07:33

.
je me suis renseignée auprès de mon CG et voulà la réponse, au moins c'est plus clair que ce que l'on peut lire sur les différents sites (à mon avis)


L’APA est une aide en nature réservée aux personnes âgées en perte d’autonomie c’est-à-dire qui ont besoin d’assistance dans les tâches de la vie courante : toilette, aide aux déplacements, aide à l’élimination, stimulation, aide à la prise de repas, réfection du lit …l’APA sert donc à rémunérer le service d’aide à domicile (aide ménagère et auxiliaire de vie), des services de portage de repas voir des achats comme des couches. Le personnel des services d’aide à domicile n’est pas autorisé à pratiquer des actes médicaux qui relèvent des professions médicales et paramédicales (infirmiers libéraux, kiné…).

Certaines personnes dépendantes bénéficient même de l’assistance de service de soin infirmier à domicile, sur prescription médicale, pour les toilettes difficiles
L’allocation est calculée en fonction du niveau de dépendance (grille AGGIR) et limitée par des plafonds nationaux qui s’appliquent à tous les départements.

Une participation est demandée aux bénéficiaires et calculée en fonction de leur ressource.

Selon les pratiques des départements, l’APA peut être accordée sous forme de bons type chèque emploi service ou de sommes.

Les sommes sont le plus souvent directement versée aux services d’aide à domicile choisi par le bénéficiaire, de façon à ce que l’aide du département apparaissent directement en déduction des frais mensuels d’intervention à domicile, ce qui évite aux bénéficiaires d’avancer tous les mois d’assez importantes sommes eu égard notamment au montant du minimum vieillesse.

Si les bénéficiaires ne font pas appel à un service d’aide à domicile, et qu’ils emploient directement un salarié, l’APA est versée sur le compte du bénéficiaire sous réserve d’apporter les justificatifs d’embauche et de versement des cotisations auprès de l’URSSAF.



ce n'est donc pas une allocation versées aux personnes dépendantes
bonne journée
cawette
 
Message(s) : 15
Inscription : Ven 10 Avr 2009 19:57

Re: APA

Message par Catelyne » Dim 3 Mai 2009 07:31

Cawette, hormis le fait qu'il me semble que l'APA ( aide personnalisée à l'autonomie) n'est pas une aide "en nature "mais belle et bien une aide "financière " accordée sous certaines conditions ( ressources, respect du plan d'aide), pour le reste la définition que vous transcrivez est plus concrête que les textes qui sont toutefois bons à connaîttre.
La différence entre aide en "nature" et aide " financière " a son importance notamment au regard du projet gouvernemental
sur le 5éme risque et ce que l'on voit apparaître en filigrane : le recours aux assurances privées pour financer une partie du risque dépendance.
http://www.agevillage.com/actualite-159 ... isque.html
http://www.francealzheimer.org/pages/as ... php?id=216
Catelyne
Catelyne
 
Message(s) : 824
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: APA

Message par cawette » Dim 3 Mai 2009 08:36

bonjour bonjour
la réponse m'a été donnée par le conseil général de l'oise et il n'est nullement question d'aide financière directe , puisque l'aide consiste à payé directement l'organisme qui intervient, en l'occurence , pour mon père 6h par semaine il paiera un peu moins de 9 euros, le complément (environ 11 euros) étant versé par le conseil général,
je ne connais pas le plan d'aide actuel de l'état
de toutes façon je suis en train de me détériorer, mon père n'a plus aucune conscience du temps, je suis obligée de le mettre en pyjama le soir et je recommence en pleine nuit parcequ'il a décidé que c'était le moment de se lever par contre il se déshabille en pleine journée, ce qui fait que nous ne faisons que ça !!!
demain je retourne au boulot et ma semaine de vacances ne m'a pas du tout reposée et je recommence à faire des insomnies et j'ai peur que cela me conduise à la dépression
je n'ai pu faire appel au médecin cette semaine : c'était le remplaçant et il ne se déplace pas ....
à vrai dire je n'en peux plus
cawette
 
Message(s) : 15
Inscription : Ven 10 Avr 2009 19:57

Re: APA

Message par BONNEVF » Lun 4 Mai 2009 13:21

Bonjour,
Ce qui émane de votre message est une fois de plus la profonde solitude dans la quelle vous vous retrouvez.
Tout d’abord :
-Solitude par rapport aux informations concernant le dossier APA, ( je ne reviendrai pas dans les détails , mais il s’agit bien d’une aide financière pour rétribuer un intervenant soit de manière directe , soit indirecte par l’intermédiaire d’une association, et ce après évaluation des besoins en fonction d’une grille de lecture de dépendance la grille AGGIR , le tout pondéré en fonctions des revenus. ).
- Solitude par rapport à la maladie : jusqu’ou peut-on aller dans l’aide à domicile et à quel prix pour soi –même. Qui vous aide professionnellement à tenter de trouver la moins mauvaise des solutions.

Comment ce fait il une fois de plus qu’aucun professionnel de santé ne soit là pour vous aider .
Quid le médecin traitant ? Quid le spécialiste ?
Laisse t on les patients seuls dans des situation complexes ( diabète , dialyse , cancer ) la plupart du temps non
Alors pourquoi face à ces maladies cognitives si peu d’information si peu de prise en charge ?
Nous essayons de faire en sorte que l’on ne puis plus porter de diagnostic sans qu’il y ai automatiquement : Information sur la maladie , sur les aides , élaboration d ‘un plan d’aide etc.….
Je serais intéressé de savoir ce qui ne fonctionne pas dans l’aide que l’on aurait du apporter pour votre Papa
Bien amicalement
BONNEVF
 

Re: APA

Message par cawette » Lun 4 Mai 2009 20:07

bonjour
tout d'abord je travaille et il faut que je jongle avec mes congés et les vacances pour faire les démarches alors forcément tout prend plus de temps que si j'étais libre tout le temps et mes démarches pour une aide par le CG ont été longues d'autant que le service des aides soignantes du secteur est "surbooké"
heureusement que je me suis ébougée" seule quand mon père est arrivé chez moi ...
pour les médecins :
la semaine dernière le médecin était en vacances et son remplaçant ne se déplace pas, il y a eu un jour férié
aujourd'hui j'ai donc fait venir le médecin(mon fild était là heureusement car moi j'étais au travail), j'avais laissé un petit compte rendu de la dégradation de l'état de mon père le médecin a prescrit un somnifère : je suis soulagée, je vais pouvoir dormir ... (le médecin de l'hopital n'a pas cru bon en prescrire pour le retour à la maison alors qu'à l'hopital, il avait des somnifères ....)
la semaine dernière l'infirmière de secteur est venue pour regarder ce qu'elle pouvait donner comme aide et une personne du CCAS doit venir mercredi am pour me rencontrer et ensuite elle viendra une heure le matin du lundi au vendredi pour le déjeuner et l'habillage, plus une heure le mercredi midi (je quite à midi) pour le reste nous continuons comme avant : une aide soignante vient 2 fs/semaine pour la douche et^pour les repas du midi lundi,mardi, jeudi et vendredi
mon fils ne travaille pas et est donc à la maison , il arrive que nous laissions mon père seul pour une h ou 2 mais il dort la plupart du temps
pour les associations, j'ai déjà très peu de temps pour moi alors c'est vrai que je n'ai pas envie de me retrouver dans un groupe pour entendre ce que je vis chez moi : le seul "luxe" que je m'accorde depuis très peu de temps c'est une chorale où je vais le mercredi soir !!
le médecin de ville est aussi gériatre
je trouve que l'état de mon père s'est dégradé depuis son séjour à l'hopital -son traitement avec lequel il était à peu prêt stabilisé a été beaucoup modifié et je trouve qu'il est beaucoup plus désorienté qu'avant

voilà, c'est peut etre un peu décousu ....
je vais commencer à chercher un epahd pour le cas ou je ne puisse plus assumer

merci
cawette
 
Message(s) : 15
Inscription : Ven 10 Avr 2009 19:57

Re: APA

Message par BONNEVF » Jeu 7 Mai 2009 08:13

Bonjour,
Nous voyons là le parcours chaotique que vous subissez,
Tout d’abord le diagnostic initial doit être fait par des équipes spécialisées et suivant les recommandations en vigueur . C’est à dire que le lieu de diagnostic doit être le lieu d’information et d’aide dans l’élaboration d’un plan d’aide . c’est pour ces raison là que les consultations mémoires sont pluridisciplinaire associant , assistante sociale , neuro psychologue , et médecin spécialisé dans cette activité de consultation et de suivi . Pour le médecin traitant quelques soient ses compétences, il ne peut pas réaliser tout cela, il parait donc normal qu’il dirige son patient vers des consultations spécialisées labellisées. C’est l’objectif d’une des mesures du plan Alzheimer.
Je n’évoquais pas les associations groupe de parole ou autre, mais j’évoquais le rôle des associations d’aide à domicile qui doivent aider à l’élaboration des plans d’aides , et suivant la région ou vous êtes CLIC ou Réseau gérontologique .
Vous évoquez l’Hôpital, là encore grosse difficultés car en dehors de service spécialisés dans le soins auprès de ces patients , l’hôpital est le pire des endroits,
Il suffit de regarder comment les patients atteints de troubles cognitifs sont prise en soin ( contention lit , contention fauteuil, neuroleptiques etc.….)les services hospitaliers classiques ne sont pas adaptés , pas plus que les services d’ urgences à recevoir ces patients et les sorties de ces services non compétents se font de manière chaotiques , sans qu’un plan d’aide ne soit mis en place.
Là ou les prises en soins ne sont pas adaptés , il faut le dire ; même si cela ne fait pas plaisir aux professionnels . il faut que les usagers de notre système de soins sachent quels sont les recommandations de bonne prise en soin et qu’ils puissent le cas échéant contester ce qui est fait en rappelant qu’entre les effets d’annonce et la réalité de terrain il y a un grand fossé surtout lorsque l’état ne finance pas les mesures qu’ils recommandent ;
Enfin il ne s'agit pas d'aides sociales mais de soins pour des personnes malades. le problème est que tout est fait pour que nous oublions qu'il s'agit de personnes malades , les pouvoirs publiques ne parlent que de vieux , de dépendant , relayés par des medias qui mettent l'accent sur les couts que représentent de plus en plus ces vieux improductifs . Celà représente de dangereuses dérives de pensées en période de crise qui cheminent de plus en plus dans l'inconscient de chacun . Je vous renvoi à l'article de Jérome Pellissier publié dans la revue francophone de gériatrie et de gérontologie de Decembre 2008 Tomre XV " Agisme et stéréotypes....."
Bien amicalement
BONNEVF
 

Re: APA

Message par johanna38 » Jeu 14 Mai 2009 09:26

Bonjour

si tu veux plus d'infos sur l'apa il y a un guide qu'une assistante sociale m'avait donnée et que tu peux trouver sur internet

http://www.capretraite.fr/guide-de-l-apa-120-43-6.html

bon courage
johanna38
 
Message(s) : 20
Inscription : Mer 21 Jan 2009 15:42

Suivant

Retour vers VIVRE AVEC LA MALADIE D’ALZHEIMER

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron