Demande de mainlevée de curatelle

Vous vous interrogez sur ces mesures. Cet espace accueille vos questions, témoignages, conseils et remarques, irrégularités constatées.

Re: Demande de mainlevée de curatelle

Message par christian. » Jeu 27 Nov 2014 08:38

Enfin .Le 25 , la décision était prise pour la demande de main-levée de la curatelle renforcée . Nous , nous sommes donc rendus au TGI , pour être présent , et savoir à quoi nous en tenir . Bien sûr l'avocat était également l'à pour assisté et produire devant le JT , l'avis du médecin traitant demandé , et défendre la cause en considération aussi des informations fournis pendant les deux mois d'attente .

Principalement , aucune interventions positive de la part de la MJPM de l'Udaf . Bien au contraire . Une forte volontée de nuire à la personne . Absence d'argent de vie suffisant pour subvenir au besoins les plus naturel ( alimentation décente ) , puisque la majeure protégée n'as eût en tout et pour tout que 200 € sur les deux mois .

Les comptes , malgré qu'il à bien été fournis quelques relevés authentique , il en manque beaucoup . Et principalement ceux ou l'argent disparais sans laissé aucune traces . Un rapide coup d’œil et un récapitulatif fait sur un traitement des données démontre un trou abyssal entre 2010 et fin 2013 .

Les intitulés des comptes indiques , un compte au Crédit Coopératif ( compte pivot ) qui à survécus jusqu'à fin 2010 . Ou en apparence , la somme indiquée se retrouverais sur le LEP en janvier 2014 , avec pour intérêts 51,68 € ( çà semble bien peu ) .

Un compte CAISSE EPARGNE , qui passe de 5875,44 € en fin 2010 à 1715,07 € en janvier 2014 , puis enfin de 3825,34 € en juillet 2014 à 210,05 € en novembre . Mais aucune explication quand à l’utilisation de l'argent , mis à part que la curatrice dit régler des factures . Lesquelles , ont ne sait pas , le détails , il n'y en à pas . En tout cas , j'en suis sûr cet argent n'est pas parvenus à la personnes protégée , et elle ne là pas utilisé pour manger correctement .

Toujours des fausses informations , des faux espoirs donnés téléphoniquement à la personne sur des sommes qu'elles devrait recevoir , et qu'elle ne reçoit jamais malgré ses insistances .

Voilà en gros le résumé des deux mois passés à attendre cette foutue décision .

Et bien entendus , malgré le rapport que j’ai fait , aucune intervention du préfet , aucune intervention de Président du Conseil Général de gauche . Qui n'est en fait que le remplacent d'un emblématique ex-ministre qui à dus récemment quitté sont gouvernement pour désaccord , et qui fait un stage pour apprendre à gérer une entreprise ( entre nous , il en as bien besoin ) .

Çà vous étonne que je mélange politique et affaires tutélaire ? Il ne faut pas être étonnés , parce que tout çà et intimement lié .

Après avoir saturer le secteur public avec de nouveaux emplois précaire à l'aide d'emplois jeunes , aux dépends des contribuables et des impôts qu'ils versent .Ont à un président de la république qui conçoit que l'embellie de l'emploi vas repartir avec le monde associatif . Donc le soutient au monde associatif et très fort .

En finalité des mesures en forte progressions légitimisée par les pouvoirs publics pour soutenir fortement le monde associatif . En contre partie se monde associatif fait briller un avenir pour l'emploi , « si évidement il y à une vision sur cet avenir » . Le jeu du chat et de la sourie , en quelque sorte . Mais l'ensemble des partitions étant fausses , ont connaît les résultats .Udaf qui ont énormément d'influences , plus qu'il n'en faut . Institution judiciaire qui adhère totalement au mirage de l'emploi , puis des pouvoirs publics qui espère des résultats sur l'emploi .

L' hypocrisie en sous traitance , d'un état fort , plus fort que les citoyens , et qui regroupe que la volonté d'une machine politique .

Un article dans la presse locale en réponse à vos interrogations , qui vous indique que tout vas bien « que la famille,l'enfance est protégé de prêt par le département » Ont ne peut mieux dire , l'un , l'autre sont des véritable dictature , ou les droits ne sont plus respectés . Et ou le monde associatif n'est soumis à aucune surveillance , et tout le monde s'en donne à cœur joie pour, pillé , maltraité ,volé le milieu familial .
Le problème est devenus insoluble , pour qui veut se confronter à cette force maffieuse . Pot de terre , contre pot de fer .

Il y à bien un état dans l'état .


La suite me donne raison en se qui concerne la décision prise ce 25 novembre . Curatelle simple pour 36 mois dans une autre association . Nous attendons le document du prononcé du tribunal , pour connaître les détails .
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Demande de mainlevée de curatelle

Message par Vidal44 » Jeu 14 Jan 2016 21:45

Bonsoir
Je connais mal la démarche de main levée, nous avons ecrit au juge qui nous a envoyé une liste de médecins expert que nous avons appelé et le medecin nous a dit ne pas comprendre pourquoi le placement en curatelle avait été mit en place sans même de consultation de medecin expert au début ... effectivement l'UDAF a juste fait signer un contrat à mon père.
le medecin a trouvé bien mon père et nous a demandé de prendre contact avec l'UDAF pour autoriser l'expertise. Est ce normal ? Faut il envoyer un recommandé à l'UDAF pour avoir l'autorisation de rencontrer le medecin ? Est ce pour qu'il soit sûr d’être payé ? Cordialement.
Vidal44
 
Message(s) : 10
Inscription : Lun 4 Jan 2016 22:26

Précédent

Retour vers TUTELLE, CURATELLE, PROTECTION JURIDIQUE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invité(s)

cron