MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Vous vous interrogez sur ces mesures. Cet espace accueille vos questions, témoignages, conseils et remarques, irrégularités constatées.

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par laure » Sam 13 Nov 2010 20:52

Bonsoir Catelyne

Non ce médecin psychiatre ne fait pas partie de médecin expert, par contre je ne saurais vous dire si la maison de retraite est dépendante de l'hôpital, je sais qu'il y a des agents hospitaliers qui travaille côté US.
Je me demande si mon père n'avait pas été présent à cette consultation aurait il fait la même chose,
je ne pense pas

Cordialement

Laure
laure
 
Message(s) : 26
Inscription : Lun 8 Nov 2010 17:05

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par christian. » Dim 14 Nov 2010 08:44

Laure ,je comprend que vous soyez affectés pas ce qui c'est passé,car c'est effectivement d'une brutalité innommable ,et ce, pour bien des personnes. Les pratique doivent changer. Mais imaginez les personnes qui sont enfermé dans ce système,et qui n'ont pas l 'écoute des institutions,y compris la Justice qui a bien du mal a reconnaître ces erreurs ,et qui veut rester dans des schémas du passé ,ou la plupart du temps les citoyens les plus faible sont considérer avec mépris ,et que cette même justice favorise la parole du plus nanti. L'influence,la corruption a tout les niveaux ,Justice a deux vitesse laisse et laisseras encore longtemps des traces indélébile dans beaucoups d'esprits.

Catelyne Que les médecin ,quels qu'il soit d'ailleurs, fassent les signalement,cela n'est pas gênants,ils en ont le devoir. Ce qui me gène c'est bien la façon dont cela se fait..Cela doit se faire avec le plus de prévenance possible délicatesse et humanité,car il ne faut pas oublier que malheureusement ,ce système ayant été ,et étant ,ce qu'il est encore fait peur. Or celui ci est un système protecteur et en tant que tel ,il devrait inspirer la confiance,le respect au lieu de suscité méfiance et peur et rejet. Beaucoup de médecins manque de tact .Et malheureusement dans ce système ont rencontre encore beaucoup de psychiatre ,médecin expert institutionnalisé ,qui prêche pour leurs églises,ou directement pour l'Udaf du coin. L'indépendance affiché cache souvent l'affairisme actif et relationnel.
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par PIERRE » Dim 14 Nov 2010 10:47

Quand je lis ........

Et étant donné que votre papa gère le quotidien,la curatelle ou la tutelle étant cadré par la loi ,la priorité est PRIORITAIREMENT familiale. Voici une lecture intéressante ,et quand bien même ,il y aurais une curatelle,a partir du moment ,ou,c'est votre papa qui la gère,il n'y aurait pas d'incidence majeure..."


cela me dérange BEAUCOUP !

Allez s'introduire dans un couple que ne demande rien et qui n'en A PAS BESOIN est tout à fait insoutenable
Les incidences ne sont quand même pas à négliger avec une JT sur le dos , et des compte-rendus à lui envoyer, et des demandes d'autorisation de çi de là .....
NON pas dans ce cas là !!!
PIERRE
 
Message(s) : 1211
Inscription : Mer 19 Mars 2008 17:41

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par Catelyne » Dim 14 Nov 2010 11:07

Je suis bien d'accord avec vous Christian que ce qui devrait être une mesure de protection pour les personnes vunérables peut -être dans certains cas "un carcan " et sur la façon dont certaines institutions, certains médecins et pas que les psychiatres, certain personnel de santé traitent les "malades " et plus particulièrement les personnes vunérables.
Ci-dessous le lien avec un rapport appelé " maltraitance ordinaire dans les établissements de santé"
http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... n_2009.pdf
Cela dit, il y a fort heureusement de bon professionnel de santé et comme vous l'écrivez des évolutions positives.
Pour en revenir "aux soucis" de Laure , comme vous lui avez dit, il dit y avoir la nomination d'un médecin expert et à moins que je me trompe sa mère va être averti de cette demande de "curatelle".
Catelyne
Catelyne
 
Message(s) : 853
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par laure » Dim 14 Nov 2010 11:20

Bonjour à tous

Je suis ok que l'on soit informé mais je suis comme Pierre je ne suis pas d'accord à partir du moment que l'on s'initie dans la vie privée des personnes.

Sur le forum je suit tombé sur un sujet de curatelle ou Docteur Bonnevay répond

Récemment un médecin à fait l'objet d'une condamnation pour n'avoir pas informé son patient du but de la consultation.
Le but nous la connaissions c'est de savoir si nous mettions maman sous anti dépresseur, ce monsieur ce qui l'intéressait c'était la mise sous curatelle le reste il n'en a pas parlé puisque papa est sorti sans savoir.

Autre réponse de Mr Bonnevay

En institution il y a un contrat de séjour à signer (contrat qui n'est pas signer encore) si un patient présente une altération cognitive sévère et personne en dehors d'un tutueur ne peut signer à sa place, Maman en lui expliquant de quoi il s'agit est capable de signer tout document.
La seule exception concerne les couples, mariés sous le régime de la communauté ou ils peuvent se substituer l'un à l'autre. Ce qui es le cas de mes parents.

Non je suis contre cette pratique, pour moi c'est un abus, il avait en face 2 personnes âgées et encore 75 et 76 ans, et pour lui tout était du.

Nous en sommes que nous envisageons de sortir maman de cette institution, auquel j'ai demandé à Mr Bonnevay qu'il m'éclaire un peu plus pour un changement à savoir que maman ne se sent pas du tout bien ou elle se trouve en ce moment.

Cordialement
laure
 
Message(s) : 26
Inscription : Lun 8 Nov 2010 17:05

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par Catelyne » Dim 14 Nov 2010 11:37

laure a écrit :Bonsoir Catelyne

Non ce médecin psychiatre ne fait pas partie de médecin expert, par contre je ne saurais vous dire si la maison de retraite est dépendante de l'hôpital, je sais qu'il y a des agents hospitaliers qui travaille côté US.
Je me demande si mon père n'avait pas été présent à cette consultation aurait il fait la même chose,
je ne pense pas

Cordialement

Laure

Bonjour Laure,
Peut-être qu'effectivement si votre père avait été présent le médecin n'aurait pas agit de la même façon.
Encore que....
De toute façon on ne peut pas revenir en arrière.
Ce qui importe maintenant c'est de voir ce que votre mère, votre père et vous vous souhaitez tant au niveau de la curatelle
que "du changement de maison de retraite".
Sur ce dernier point, le Dr Bonnevay va vous répondre.
Sur la façon dont s'est passée la demande de curatelle s'est passée votre mère, votre père et vous pouvez en faire état dans une lettre.
Ma question sur les liens entre la maison de retraite et l'hôpital était en rapport avec un éventuel courrier.
Il y a dans tous les hôpitaux des représentants des usagers à la Commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPC) que vous pouvez contacter.
En fait la question que je me pose c'est :
Est-ce que l'unité spécifique dont vous parlez fait partie de l'hôpital ou de la maison de retraite et est-ce que le psychiatre fait ou pas partie de l'hôpital.
Cordialement
Catelyne
Catelyne
 
Message(s) : 853
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par christian. » Dim 14 Nov 2010 11:57

Oui ,Catelyne la maman de Laure sera avertit,c'est la moindre des choses .Et il doit lui être laissé la possibilités de choix en ce qui concerne le médecin expert,elle doit avoir la liste .Mais l'époux a aussi son mot a dire puisque celui ci est connus du psychiatre ,il doit lui aussi être de la partie.
Si cette possibilité de choix n'est pas,(ce qui serait étonnant)il faut se renseigné ,obtenir la liste ,et faire une autre expertise. Il n'y à pas de raison que des décisions appartenant aux personnes (de droit)soit prises sans que leurs avis est été considéré.
Mais pour l'instant ,on ne peu dire si,la demande a été faite?Donc on parle d'une éventualité !!!
Pour le rapport ,merci,je suis au courant,sauf ,que,je n'est encore pas pris le temps de le lire,mais ont se doute bien que s'est effarant.
Pierre,je ne comprend pas que vous soyez dérangé par la surveillance,si ont critique ouvertement les institutions qui n'ont pas fait leurs travail,et qui ont fauté gravement ,ont est bien obligé de constater ,que pour certaines les choses s'améliore (notamment la justice).Mais ,depuis 2005 en ce qui me concerne j'ai fortement revendiqué la priorité familiale et le vote de cette loi qui attendais depuis 10 ans dans les tiroirs. Il faut tout de même admettre que si il y a eut des négligences extrêmement graves des institutions ,au regard des droits les plus légitimes des usagers,les familles ,elles aussi ne sont pas en reste. Et il faut bien comprendre que la priorité familiale vas beaucoup augmenté ,et que là aussi ,il faut une surveillance .
D'autant plus qu'il faut prendre en considération le prochain défenseur des droits,car là aussi çà devient urgent. Je dois envoyé demain un courrier a l'Élysée pour sensibilisé à ce propos,le texte est en attente depuis 1 ans déjà,et il serait bien que je ne sois pas ' le seul ' à faire la demande !!!!
De toute façon ont vas vers une meilleure protection désormais ,la priorité familiale devient la règle petit a petit ,mais cette règle impose aussi que les tuteurs ou curateurs familiaux fassent au mieux pour leur protégé(e).Et même si les contrôles ne sont pas aussi stricte qu'avec le monde associatif,il en faut quand même. De plus que ce n'est qu'une fois par an,et qu'en redonnant ce pouvoir à la famille,il faut considéré également aussi que pas mal de mesures seront révisée pour des dispositif moins attentatoire ,voir même sortie du système pour d'autres.
Il ne devras resté dans le dispositif que des personnes réellement dépendante,et le respect de ces personnes commence aussi ,a ce que tout le monde soit assuré du bon fonctionnement de la mesure. Ont ne vas tout de même pas reproché au institutions de faire le travail qu'elles ont négligé pendant tant d'années ,maintenant ,NON ??
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par laure » Dim 14 Nov 2010 12:06

Cathelyne

Je suis d'accord ce qui es fait est fait on ne peut pas revenir en arrière, non mon père ne veut pas attendre parler de curatelle il est contre.

Je ne pense pas que l'unité fasse partie de l'hôpital par contre ce médecin fait partie de l'hôpital.

Lors de la consultation, il lui a dit que la procédure allait coûter à mon père 160€ et 5mn plus tard il lui dit que c'est gratuit, n'a pas t'il pas perdu pied et s'est demandé s'il n'est pas allé trop loin.

Je suis d'accord Christian que l'on ne doit par reprocher les institutions de faire leur travail mais le faire humainement s'il vous plaît ;;;;;;;

Cordialement

Laure
laure
 
Message(s) : 26
Inscription : Lun 8 Nov 2010 17:05

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par PIERRE » Dim 14 Nov 2010 13:15

Christian qui connait bien ce domaine écrit
"Et il faut bien comprendre que la priorité familiale vas beaucoup augmenté ,et que là aussi ,il faut une surveillance "

Je suis tout à fait d'accord lorsque le lien familial se situe hors mariage pour que la surveillance soit sérieuse
Je suis très bien placé pour en parler et je me plie à ces exigences sans aucun problème et à l'euro près bien évidemment.
Mais entre mari et femme je dis très fort : NON (un peu de respect pour celui qui est tuteur de l'autre, sauf abus parfaitement détectable(s) !)
PIERRE
 
Message(s) : 1211
Inscription : Mer 19 Mars 2008 17:41

Re: MISE EN PLACE CURATELLE CONTRE AVIS DE LA FAMILLE

Message par Catelyne » Dim 14 Nov 2010 14:56

Pour ce qui est des tarifs de l'expert, il me semble mais n'en suis pas sure, que lorsque c'est un établissement hospitalier qui en fait la demande c'est compris dans le forfait soins lorsqu'il s'agit " d'une unité de soin de longue durée" ou " "unité spécifique alzheimer" et lorsque c'est un proche c'est à la charge de celui-ci.
En ce qui concerne les questions de mise sous curatelle ou tutelle au niveau d'un conjoint (e), chaque situation est particulière cela d'autant qu'il y a parfois déni de cette maladie par la personne elle-même ( par exemple elle veut à tout prix conduire alors qu'elle n'est plus en état de la faire ou elle engage des frais financiers très importants etc...) ou de son entourage.
Pour ma mère, à l'époque nous avions été avertis par un courrier du juge de la demande de mise sous tutelle faite par l'établissement.
Nous avions répondu avec argumentations à l'appui que nous pensions que cette mesure était " prématurée" et aurait un impact négatif sur sa santé.
Il n'y a donc pas eu d'expertise médicale et donc pas de mise sous tutelle à ce moment là .
Personnellement je ne sais pas si cela dépend des juges ou c'est la procédure habituelle
Catelyne
Catelyne
 
Message(s) : 853
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

PrécédentSuivant

Retour vers TUTELLE, CURATELLE, PROTECTION JURIDIQUE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)