Curatelle trés renforcée

Vous vous interrogez sur ces mesures. Cet espace accueille vos questions, témoignages, conseils et remarques, irrégularités constatées.

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Jeu 14 Oct 2010 11:57

Ça bouge un peu à l'Udaf,,la déléguée mandataire désire rencontré le curatélaire ,en présence d'un autre monsieur .Ont peut remarquer qu'aucune indication n'est donné sur le motif de cette entrevue,ni sur la qualité de ce monsieur. L'opacité est un réflexe.
Je sais de qui il s'agit ,puisque j'aie déjà rencontré ce monsieur à d'autre occasions,il s'agit tout simplement d'un conseillé social et technique qui intervient quand la situation devient difficile (pour l'Udaf).
Sil veulent parlementé,ont vas parlementé!!!
Photo 004.jpg
(97.28 Kio) Aucun téléchargement
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par beatrice3862 » Mar 23 Nov 2010 05:12

bizarrement j'ai l'impression de vivre le même cauchemar !! j'espère que la situation de se monsieur a pu d'améliorée car il est inacceptable de voir ca ! nous sommes des êtres humains et non pas des numéros parmi tant d'autres!sésolant de voir ca!!
beatrice3862
 
Message(s) : 119
Inscription : Sam 25 Sep 2010 10:04

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Lun 29 Nov 2010 14:24

J'avais un peu délaissé de vous tenir informé des suites de l'affaire de ce monsieur sous curatelle renforcé de l'Udaf ;Donc voilà ,bonne lecture a tous.
Monsieur Christian

à
Monsieur,le Député


Lundi 8 novembre 2010

Situation sur la curatelle renforcé de Monsieur

Monsieur,je vous ais informé en août 2010 des difficultés rencontré par ,Monsieur --- qui me demandait de l'aide .Ce monsieur voulais obtenir entre autre des sommes d'argent ,pour partir en vendange 200 ? ,et pour les fêtes de fin d'années 300 ? , puis enfin , ces relevées de comptes bancaire mensuel et entre autre avoir de l'argent à la place des tickets d 'alimentation qui lui sont fournis.

Ce Monsieur éprouvant des difficultés en écriture me confiait de faire ces demandes auprès de l'Udaf de ---- .

Malgré cela ,et malgré mes différents écrits à l'Udaf ,à vous même , à Monsieur le Préfet de --- , également à Monsieur le Président de la République , mais aussi à la Présidente du Tribunal D'instance de ----- et surtout pour Monsieur ------ une disponibilité de 15 000 ? sur ces différents comptes bancaires ,aucune réponses favorable n'as été apporté par l'Udaf..

Bien au contraire l'Udaf se plait a ignoré totalement les demandes orales et répété de Monsieur ----- , sans même lui donné la moindre explication. Aucune réponses apporté au demandes écrite , ou impose , à Monsieur ------ des silences à toutes ses revendications, et ,à se soumettre,à l'unique volonté de sa curatrice ,voir même applique systématiquement comme une punition une loi du silence sur ces affaires, tout comme si cela ne le regardais en rien. Tout ceci étant déjà appliqué à l'ordinaire et s'amplifiant , comme il en est l'habitude , à chaque fois que cette association rencontre la moindre résistance ou contestation quelconque .

Cette amplification à bien sûr, pour origine le fait que Monsieur ------- à demandé mon aide. Udaf ne pouvant atteindre le but de me verrouillé , s'investit ainsi a usée psychologiquement, et moralement la victime de façon à la contraindre ,à se plier,user moralement ,ou ,faire rentré dans le rang,si je puis dire ainsi. Méthode insidieuse,mais qui reste efficace,ne laisse pas de trace. Qui iras se plaindre,certainement pas la victime !!.Surtout quand celle ci ,a du mal à s' expliquée.

L'Udaf est apparemment au dessus de tout,au dessus des volontés publiques et politiques, au dessus de l'état ,et au dessus des lois. Car je constate,que malgré mes interventions ,rien n'y fait. Cette association,et son Directeur que j'interpelle régulièrement ,qui propose notamment, lors d'un discours du 26 juin 2007 à ----- de balayer les grands principes de ce nouveaux dispositif ,la nouvelle loi et les nouveaux textes ,continus d'appliqué sa politique ,et tyrannise les personnes par de multiples malveillances , atteintes morales et financières en toute impunitée ,ce moquant ainsi des valeurs porté par la loi en ce qui concerne la bientraitance des personnes .

Monsieur ---- n'as donc pas eût l'argent qu'il souhaitait pour ces 10 jours de vendange ,et vient d'apprendre qu'il n'auras pas non plus ce qu'il souhaite pour les fêtes de fin d'année ,alors qu'il prévoyais de partir pour un séjour à la montagne .Inutile de dire que l'Udaf n'a aucunement intention de lui remettre ces relevées bancaire,ce qui lui permettrait de vérifier ses comptes,et,ce qui serait également un choix judicieux en ce qui concerne le côté éducatif .Toujours en ce qui concerne un côté éducatif ,l'Udaf reste également sur ces positions a propos des tickets d'alimentation,et ignore ce qu'est un objectif d'insertion .Udaf qui normalement aurais due avoir un rôle d'aide auprès de Monsieur ------,fait exactement le contraire ,ce sert de petites carences pour obtenir des personnes soumission et obéissance . Dans l'affaire d'expulsion de Monsieur ------ on entr'aperçois aisément que celle ci est arrangé,mais depuis l'Udaf n'as rien entrepris et aucun relogement n'est proposé a Monsieur ------,qui désirerais trouvé un logement à ------..

Suite aux manœuvres de l'Udaf ,Monsieur ----- en vient à exprimer sa colère,et son impatience ,et ont peut facilement le comprendre.
D'ailleurs ont peut imaginé que c'est bien le but recherché,faire des contraintes pour amené à la fautes,faute qui serait directement préjudiciable pour l'intéressé. Faut 'il attendre que dans un accès de colère,il en vienne à commettre l'irréparable,fasse un acte de désespoir et se retrouve devant la justice,ou implacablement il sera puni pour avoir demandé ce qu'il à droit,de droit ? Sans pour autant que les causes soit examinées Cela c'est déjà vue,et l'Udaf ne manqueras pas de le faire passé pour un forcené pour assoir des revendications malsaines,ou bien sûr il ont en permanence a faire ,a des personnes incontrôlables,ou autres trouvaille du même tonneau.,qui ne servent qu'a justifié leurs position majeurs dans le dispositif social .

Celui-ci comprend bien la situation , mais faute d'une élocution calme et sereine ,et une tendance à s'énerver facilement (sans doute due aussi à son caractère impatient et au climat généré par les positions de l'Udaf) et de ce fait , à bien du mal à s'exprimer clairement .

Ajouté à un handicap de l'expression écrite et explicative , cela donne à l'Udaf toute opportunité de démontré des lacunes graves et incapacité à une gestion autonome de ces affaires courante ,alors qu'il ne font pas le moindre effort pour améliorée les choses .Mais pour la défense de Monsieur ---- ,j'exprime ici le fait que Monsieur ----- est ,en dehors de ce contexte, plus serein , même si celui ci a un parlé plutôt franc,faute de vocabulaire,et qu'il cherche à comprendre ses affaires,mais faute d'information ,en est ,à supposé ,s'interroger ,et a imaginer ,ce qui à mon sens est anormal ,et n'est en aucun cas le but recherché .De même ,il gère aussi ces dépenses,quand il a l'occasion d'avoir de l'argent,grâce à des petit boulots ,s'investit aussi à ranger et annoté ses papiers .Alors que l'Udaf ne démontre pas la moindre manifestation d'aide .

De ce fait que l'Udaf se plait a le laissé dans la plus totale ignorance,alors que celui ci aspire à comprendre ses affaires .Le respect des personnes et de leur volonté n'est pas la règle,loin s'en faut .

Je pense que si il est important de faire à la fois une mesure d'accompagnement pour que Monsieur ----- fasse la découverte de ces affaires,voir même une éducation a sa portée,il faudrait avant tout pour retrouvé un climat plus serein qui le rassurerais ,envisagé dés que possible,la séparation avec cette association,qui n'as pas désir de s'adapté au nouveaux textes, et pense que le
Décret n° 2008-1556 du 31 décembre 2008 relatif aux droits des usagers des mandataires judiciaires à la protection des majeurs et des délégués aux prestations familiales
est superflu,voir même inutile,et qu'il n'ont pas à s'y soumettre.

Donc en ce qui concerne cette affaire , il faut impérativement dessaisir l'Udaf de ce dossier et privilégier une curatelle simple ou une mesure d'accompagnement plus en accord avec les volonté nouvelles .Investir un travail éducatif dans le temps,comprendre les besoins avec exactitude ,pour y remédié socialement ,et enfin redonné à la protection un sens prioritaire ou l'humanité ,le respect et la dignité des personnes ,doit être le letmotiv.

A mon sens ,et en conclusion , Monsieur ----- peut vivre en autonome,il à l'habitude de ce faire aidé lorsqu'il à besoin (pour des documents difficile)mais de mon avis, il serait mieux pour lui et surtout pour qu'il ne soit pas induit en erreur,qu'il apprenne à s'adresser a un service social lorsqu'il éprouve des difficulté,ce qui permettrait aussi de suivre l'évolution dans le temps .

Il me parais impératif en même temps de s'investir auprès de la fratrie,pour voir les possibilités,en prévision d'une éventuelle durabilité sécuritaire pour Monsieur ------.

Un travail qui ,si il avait été fait ,serait sans doute moins difficile aujourd'hui .


L'Udaf sait se servir des textes à son avantage,surtout quand ceux ci leur apporte subventions et droit d'émolument sur les comptes des personnes ,mais n'as visiblement pas notion que la protection des personnes implique un devoirs d'intervention éducative auprès de celles ci et de leurs familles ou proche ,qui à pour but de redonné un maximum d'autonomie aux personnes ,mais aussi investir les familles et proches quand cela est possible .De même que la notion de respect envers les personnes reste quotidiennement dans l'oubli le plus total,l'ignorance volontaire des droits des usagers et une normalisation générale due a un discours hiérarchique bien en accord avec l'idéalisme même de l'institution .Régner en maître absolu,sans avoir de compte a rendre .

Il est évidement plus facile de démontré l'incapacité des personnes et des familles ,qu'apporté une aide réelle est efficace qui ferrait de la protection tutélaire une étape d'accompagnement ,adapté aux besoins spécifique des personnes,soit redonné une autonomie suffisante ,soit pour protégé efficacement avec respect et dignité .

L'Udaf à demandé un renouvellement de la mesure en mars 2010,le juge des tutelle à donc une année pour ce prononcé .Mon désir n'est pas de pointé du doigt la longueur de l'instance,sachant bien que la justice ferrât de son mieux,mais je suis bien obligé de constaté que Monsieur ------- n'auras pas comme il le souhaite de réponse à sa demande pour ces vacance de fin d'année,et j'imagine son état d'esprit ,alors qu'il attend avec impatience les 300 ? qu'il demande depuis juillet ,période ou il m'as contacté. J'imagine que cela à peu d'importance,mais ne doit 'on pas faire au mieux pour les personnes?

Ma première réflexion irais en direction d'une curatelle simple par une autre association .Mais ! je souligne l'importance d'un travail auprès de Monsieur ---- pour la découverte de ces affaires courantes. en premier lieu ,et selon ces désirs et capacité ,lui en facilité l'accès et l'apprentissage. Donc mon choix irais plus certainement vers une mesure d'accompagnement social personnalisée,ou le mode éducatif primerais. Étant donné qu'il ne s'agit ici que d'affaire courante et quotidienne ,il existe à l'heure actuelle des dispositif suffisamment rassurant et facile à mettre en place pour lui facilité la tache ( exemple les paiement automatique bancaire ) ,ce que refuse évidement l'Udaf,pourquoi faire simple ,quand ont peut compliqué les choses pour l'usager.

Ensuite cette période devrait être mise a profil pour sensibilisé la fratrie,voir quelles seraient les possibilités et les désirs d'investissement,car a mon sens il est primordial que l'implication familiale redevienne enfin une règle.,voir même un atout majeur pour l'avenir des personnes qui ont quelques difficultés Ceci étant aussi la volonté des nouveaux textes .

En finalité ,ou la MASP est une réussite totale et fait sortir Monsieur ------- définitivement du système . Ou celle ci se révèle être insuffisante a une autonomie acceptable ,et,il est possible d'entrevoir l'implication familiale avant un recourt a un dispositif plus restrictif en droit..

Les faits relaté ci dessus ,sont a l'heure actuelle le quotidien de milliers de personnes sous le joug de ces associations,c'est tout à fait scandaleux et inacceptable. Les discours sur la bientraitance des personnes les plus fragiles de notre société sont nombreux.,mais il ne suffise pas. Car je constate qu'aucune autorité ne peut mettre un terme à ce jour aux multiples maltraitances. Pourtant les faits sont connus et décrits bien souvent,mais qui fait respecté les droits des personnes ? En tout état de cause nous savons que le monde associatif (Udaf) ne le ferras pas ,car évidement faire perduré les choses ne peut que les avantagées. La justice ? Certainement pas !!! elle a déjà tellement a faire pour remettre un peu d'ordre en ce domaine ,qu'elle n'a pas le temps de s'impliqué plus avant dans ce domaine bien particulier ,ou le temps d'écoute des usagers reste important ,pour évaluer avec précision le degrés de maltraitance auquel la personnes est sujette,car ,oui ,il s'agit ici d'une véritable enquête,donc pas le travail de la justice .

Enfin ,un projet de loi ,qui semble t 'il répondras bien au problèmes rencontré en ce domaine reste malheureusement en attente .Le défenseur des droits ,déposé au Sénat depuis le 9 septembre 2009 est sans aucun doute la réponse qu'il faut aux usagers. L'urgence est là .Mais qu'en est 'il de la volonté politique ? Doit 'on ignorer plus longtemps les drames humains, les personnes qui comme Monsieur ---- voient leurs droits les plus légitimes bafoués,sans que personnes n'intervienne ? Non ,je ne peut imaginer un seul instant ,que cela soit la volonté ,quand ont sait ce les personne peuvent subir en terme de violences morale .

Mais si l'utilité d'un défenseur des droit n'est pas a démontré,celui ci auras un travail énorme dans différents domaine .Si l'ont considère déjà la masse du travail a faire en ce qui concerne la protection des personnes vulnérable ou dépendante,il auras aussi a traité l'enfance,les expulsions,l'endettement et sans doute aussi d'autre domaines ou bien souvent les personnes ne connaissent pas leurs droits .Comment pourras t' il traité autant d'affaire si diversifier ,alors que chaque dossiers peut être aussi différents ,et mérites des connaissances bien particulières. Ne pourrait 'il pas être réfléchis dés à présent à la possibilité de diversifier l'offre selon des domaines précis et ayant des particularités proches pour répondre au mieux aux demandes des usagers ?

Domaine tutélaire,ou le travail à venir est énorme ,de plus ce domaine bien particulier mérite évidement d'avoir certaine connaissance en la matière.

Il en est de même en ce qui concerne l'enfance ,une défenseure des enfant ,est déjà opérationnelle et ,a déjà ,une parfaite connaissance en ce domaine ,qui lui aussi est bien particulier.

L'endettement ,saisie immobilière,expulsion locative ,et autres problèmes d'ordre bancaire ou financier mérite aussi une attention particulière et une connaissance spécifique des droits des personnes .

Voilà une diversité de domaines ou les droits des personnes sont bien souvent bafoués ,et ont peut le dire ,il est fait n'importe quoi ,,n importe comment .Alors ,comment imaginé répondre au mieux a tous ces problèmes ,si le futur défenseur des droits a autant de dossiers aussi différent les uns que les autres ?

Monsieur ,le Député,je suis conscient que tout ne peut être fait en un jour,mais je ne vois qu'une choses !!! des personnes en souffrance de réponses et d'acte qui pourrais les aidées ,et je ne peux faire mieux que leurs dire d'attendre ,incessamment et toujours.

A l'exemple de l'affaire de Monsieur ------ qui attendras les 300 ? qu'il réclame pour ces fêtes de fin d'année,et qu'il n'auras sans doute pas ,puisque aucune réponses a l'heure actuelle ne peut lui être apportée. Combien de personnes sont dans le désarroi le plus total ,est attendent avec impatience que leurs droits soit enfin défendus.

Je vous prie d'agréer,Monsieur le Député,l'expression de ma considération distinguée.

Monsieur ------- Christian
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Lun 29 Nov 2010 14:33

Photo 031.jpg
(233.52 Kio) Aucun téléchargement
Photo 032.jpg
(248.78 Kio) Aucun téléchargement
Photo 033.jpg
(220.05 Kio) Aucun téléchargement
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Lun 29 Nov 2010 14:36

Photo 034.jpg
(262.67 Kio) Aucun téléchargement
Photo 035.jpg
(233.76 Kio) Aucun téléchargement
Photo 036.jpg
(249.23 Kio) Aucun téléchargement
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Lun 29 Nov 2010 14:37

Photo 037.jpg
(134.35 Kio) Aucun téléchargement
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Lun 29 Nov 2010 14:43

Monsieur, ----- Christian


à

Monsieur ,le Député -------


lundi 29 novembre 2010

Monsieur,le Député

Monsieur,le Député ,voici en copie ,ce que Monsieur -------- à reçut. Si effectivement ,il doit connaître ces droits et ces devoirs ,cela aurait du être fait dés l'application du décret. L'Udaf à fait une exception en les lui remettant,mais ,il aurait du avoir ,aussi ,toutes les explications orales avec .

Je vois aussi que l'Udaf ne met en avant que les devoirs du protégé ,les devoirs de l'association sont écarté au mieux ,et l'essentiel manque .

L'article 1 ; est bien tronqué ,et il n'apparait nul part que ,Monsieur ------ ,à la possibilité d'avoir un allié .Cet allié,et une véritable entrave pour cette association,à partir du moment ou il pourrait être témoin de l'autoritarisme et des malveillances ou autres atteintes morales et financières ,et ou il pourrais faire respecté les droits de la personnes protégée.

Quand au droits au recours,ou en cas de difficulté ,les informations là aussi sont très restreintes. A en croire celle qui lui sont données, il ne peut faire recours ou faire état des difficultés ,que devant l'Udaf ou le Juge des Tutelles par écrit.

Excès de formalisme ,restriction des informations ,et barrage administratif empêche évidement l'accès au droit à l'aide des personnes et aussi toutes revendications .

A en croire l'Udaf ,aucun autre organisme n'est en mesure d'aidé Monsieur ------- ,alors qu'il est une obligation par la loi de donner la possibilité aux usagers d'avoir en sa possession les numéros d'appels et adresses de :

écoute maltraitance
ALMA 03,85,

maison départementale des personnes handicapées

Maison départementale des handicapés de
03,85,

centre local d'information et de coordination
CLIC DE 03,85,


L'Udaf connais parfaitement l'état et la situation de Monsieur ----- ,et connais aussi parfaitement les textes .Mais tout en obéissant à la loi ,cette association la contourne farouchement ,en ne donnant pas toutes les informations essentielles (surtout ,celle que Monsieur ------ attend) faisant ainsi duré le plaisir malsain et cynique de mettre une pression énorme sur le protégé.

De même ,je constate aussi que Monsieur ------- ne peut voir ou appeler sa curatrice comme bon lui semble,et doit attendre le bon vouloir de celle-ci.

Finalement la loi n'as absolument rien changé,et en parcourant ce règlement de fonctionnement ,ont s' aperçois que l'usager n'as que des devoirs très stricte,et que l'udaf n'en a pas .

Je ne suis en rien étonné des positions de l'udaf ,j'ai entendu ,et a plusieurs reprise de la part de déléguées de cette association «que l'Udaf n'as de compte à rendre à personnes »

Décembre approche à grand pas ,et dans l'immédiat, Monsieur ------- ne sait encore pas ,si il vas avoir les 300 ? qu'il demande depuis bientôt 6 mois.

Je vous pris de croire ,Monsieur,le Député ,en l'assurance de mes plus sincères salutations.

Monsieur, -------- Christian
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par PIERRE » Lun 29 Nov 2010 16:00

Quel scandale ! quelle honte !
Comment des gens avec un tel comportement pourront passer de bonnes fêtes de fin d'année ?
Il est difficile de ne pas voir rouge devant de tels cas !!!
BRAVO Christian pour votre rôle 'd'allié' .... je sais que vous ne "lâcherez pas le morceau"
PIERRE
 
Message(s) : 1211
Inscription : Mer 19 Mars 2008 17:41

Re: Curatelle trés renforcée

Message par christian. » Lun 29 Nov 2010 16:30

En effet,il est hors de question que je lâche. le morceau. J'attends avec impatience la décision du JT,avant de passé a l'attaque. Et je leurs promet des sale moments.
christian.
 
Message(s) : 391
Inscription : Mer 28 Juil 2010 15:49

Re: Curatelle trés renforcée

Message par beatrice3862 » Mar 30 Nov 2010 10:07

tout a fait d'accord avec pierre, honteux scandaleux, inhumain, il n'y a pas de mot pour décrie ce qu'il se passe !! comment peut on en arriver a des extrêmes comme cela? je suis scandalisée!! j'espère que Christian aura gain de cause et que les hauts dignitaires de ce pays qui se dit civiliser aideront cet homme je suis de tout coeur avec vous!!
ne lâchez rien!!
beatrice3862
 
Message(s) : 119
Inscription : Sam 25 Sep 2010 10:04

PrécédentSuivant

Retour vers TUTELLE, CURATELLE, PROTECTION JURIDIQUE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)