demande de protection par un hôpital

Vous vous interrogez sur ces mesures. Cet espace accueille vos questions, témoignages, conseils et remarques, irrégularités constatées.

demande de protection par un hôpital

Message par dominiqueb » Jeu 16 Fév 2017 13:58

Ma tante n'a pas d'enfants mais elle entretient des relations étroites avec ses nièces, en particulier avec moi bien que je ne vive plus dans la même ville.

L'Ehpad où elle réside n'a prévenu personne de sa dernière hospitalisation en novembre dernier pour un avc, contrairement aux fois précédentes. Lorsque je suis allée la voir début décembre elle s'en était très bien remise; elle m'a dit qu'on lui avait "posé plein de questions" récemment et quand une personne de l'Ehpad est passée pendant ma visite elle lui a dit qu'elle me considérait "comme sa fille" et qu'elle me désignerait comme "personne de confiance" vis-à-vis de l'Ehpad. J'ai rempli et signé le formulaire mais je n'en ai plus entendu parler; comme l'Ehpad de ma mère avait revu aussi son contrat j'ai pensé que celui de ma tante se mettait aussi en conformité avec la nouvelle législation.

Début février surprise : ma tante m'a téléphoné en rentrant d'un rendez-vous avec un spécialiste qu'elle croyait être destiné à un contrôle de routine et m'a dit qu'il avait évoqué l'intérêt d'une curatelle. Quand j'ai vu qu'il était sur la liste des médecins agréés par le Tribunal j'ai écrit de suite au Tribunal pour expliquer qu'aucun membre de la famille n'avait été consulté et que s'il devait y avoir une mesure de protection nous souhaiterions qu'elle soit confiée à l'un de nous.

Ma tante en a parlé plus tard à son médecin traitant qui lui a dit que la procédure avait été lancée par l'hôpital où elle avait séjourné en novembre mais que personnellement elle n'en voyait pas l'utilité; les termes qu'elle a employés me font penser qu'elle a eu connaissance de la lettre que j'avais envoyée et j'espère que le dossier est clos.

Comme j'ai été nommée tutrice de ma mère à ma demande je connais la procédure et cela m'a permis de réagir de suite; de plus ma tante était remise de son avc et m'a tenue informée, ce qu'elle n'aurait sans doute pas fait si elle avait été encore sous le choc de son hospitalisation.

Un conseil donc : surveillez vos proches car des personnes trop zélées peuvent abuser de leur confiance (ma tante était persuadée que si une mise sous curatelle était décidée elle ne prendrait effet que le jour où son état de santé le justifierait... et pas de suite).
dominiqueb
 
Message(s) : 10
Inscription : Mar 14 Oct 2014 17:36

Retour vers TUTELLE, CURATELLE, PROTECTION JURIDIQUE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 5 invité(s)

cron