Aidants

Vous accompagnez un proche âgé. Partagez votre vécu, vos expériences, difficultés rencontrées et/ou surmontées...

" Allo Aidants"

Message par Catelyne » Mar 2 Fév 2016 16:35

Un nouveau service pour les "aidants" :) :
http://www.lamaisondesaidants.com/2016/ ... o-aidants/
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

AAGDA :Comité des bénéficiaires et des aidants

Message par Catelyne » Lun 8 Fév 2016 08:53

Une initiative intéressante de l'association AAGDA (Aisne) :
Le comité des bénéficiaires et des aidants :
Instance de consultation dont plusieurs membres sont élus au conseil d’administration.

http://www.aagda.fr/nos-services-a-la-p ... familiers/
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Questions à Laurence Rossignol

Message par Catelyne » Mer 10 Fév 2016 16:26

Questions de notre "amie" Kat à Laurence Rossignol :
http://chroniqueshortensiennes.blogspot ... .html#more
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Portail gouvernemental

Message par Catelyne » Lun 15 Fév 2016 09:11

Les nouvelles mesures ( APA, droit au répit des aidants, aides financières en cas d'hospitalisation de l'aidant ) de la loi ASV sont mises en ligne sur le portail gouvernemental
http://www.pour-les-personnes-agees.gou ... -de-la-loi
Un encart précise :
"A noter : Les départements ont jusqu’au 1er janvier 2017 pour réexaminer la situation et éventuellement réviser le plan d’aide des bénéficiaires de l’APA qui sont au maximum des anciens plafonds. Si vous êtes concerné, l’équipe médico-sociale APA du département prendra contact avec vous."
Cette dernière phrase pose question: cela veut-il dire que ce sont les CONSEILS DEPARTEMENTAUX qui INITIERONT LES REVISIONS
Si tel était le cas comment et dans quel ordre les autres demandes de révision seraient-elles prises en compte.
Autre question : quid alors de la gestion du besoin de répit des aidants à l'instant T ?
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

CESU et Contrat de travail

Message par Catelyne » Lun 22 Fév 2016 09:16

* Le CESU est un moyen de paiement qui rémunère un travail ou une prestation mais il ne remplace pas un contrat de
travail :
http://www.ouest-france.fr/bretagne/lor ... s-4022711/
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Biblio-aidants

Message par Catelyne » Ven 26 Fév 2016 09:02

Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Décret Loi ASV : Répit, hospitalisation de l'aidant

Message par Catelyne » Mar 1 Mars 2016 09:09

Le " Décret n° 2016-210 du 26 février 2016 relatif à la revalorisation et à l'amélioration de l'allocation personnalisée d'autonomie et simplifiant l'attribution des cartes d'invalidité et de stationnement pour leurs bénéficiaires " vient de paraître:
Deux articles concernent le "répit" et l'hospitalisation de l'aidant :
Paragraphe 1 bis
« Répit et relais des proches aidants
« Art. D. 232-9-1. -I. - L'équipe médico-sociale apprécie le besoin de répit de l'aidant sur la base des référentiels mentionnés au 2° de l'article L. 232-6,* concomitamment à l'évaluation de la situation de la personne âgée aidée, à l'occasion d'une première demande ou d'une demande de révision, ou à la demande du proche aidant].« Elle propose, dans le cadre du plan d'aide, et dans le respect des dispositions de l'article R. 232-7, le recours à un ou des dispositifs d'accueil temporaire, en établissement ou en famille d'accueil, de relais à domicile, ou à tout autre dispositif permettant de répondre au besoin de l'aidant et adapté à l'état de la personne âgée.
« II. - Peuvent bénéficier, à ce titre, de la majoration du montant de leur plan d'aide mentionnée à l'article L. 232-3-2, au-delà des plafonds calculés selon les modalités prévues à l'article R. 232-10, les bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie dont le proche aidant assure une présence ou une aide indispensable à sa vie à domicile, et qui ne peut être remplacé pour ce faire par une autre personne à titre non professionnel.« III. - Le montant maximum de la majoration est fixé, pour une année, à 0,453 fois le montant mensuel de la majoration pour aide constante d'une tierce personne.

« Art. D. 232-9-2. - I. - Peuvent bénéficier de la majoration du montant de leur plan d'aide mentionnée à l'article L. 232-3-3, au-delà des plafonds calculés selon les modalités prévues à l'article R. 232-10, les bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie dont le proche aidant qui assure une présence ou une aide indispensable à sa vie à domicile est hospitalisé et ne peut être remplacé pour ce faire par une autre personne à titre non professionnel.
« II. - Le montant maximum de la majoration mentionnée à l'article L. 232-3-3 est fixé à 0,9 fois le montant mensuel de la majoration pour aide constante d'une tierce personne.
« III. - Dans le cas d'une hospitalisation du proche aidant rendant nécessaire un renforcement des prises en charge professionnelles du bénéficiaire de l'allocation personnalisée d'autonomie, celui-ci ou son proche aidant adresse une demande au président du conseil départemental indiquant la date et la durée prévisibles de l'hospitalisation, assortie des documents en attestant, les caractéristiques de l'aide apportée par l'aidant, la nature de la solution de relais souhaitée et, le cas échéant, l'établissement ou le service identifié pour l'assurer.
« Dans le cas d'une hospitalisation programmée, la demande est adressée dès que la date en est connue, et au maximum un mois avant cette date.
« IV. - L'équipe médico-sociale, ou un autre professionnel ou organisme mandaté par le président du conseil départemental, propose au bénéficiaire de l'allocation personnalisée d'autonomie et à son aidant, après échange avec eux, et au vu des caractéristiques et des besoins d'accompagnement du bénéficiaire, des possibilités de relais de son aidant et de l'offre de service disponible, la ou les solutions de relais les plus adaptées pour la durée de l'hospitalisation de l'aidant. Elle prend en compte, dans la mesure du possible, les propositions d'organisation formulées par le bénéficiaire, son proche aidant, son entourage familial, ou des professionnels de leur entourage.« En cas d'absence de réponse du président du conseil départemental huit jours avant la date de l'hospitalisation et en cas d'urgence, la majoration est attribuée à titre provisoire jusqu'à la date de notification de la décision, pour un montant correspondant au coût de la solution de relais demandée, dans le respect des limites fixées au II et déduction faite de la participation calculée dans les conditions prévues à l'article R. 232-11. La différence éventuelle entre le montant accordé à titre provisoire et le montant prévu par la décision du président du conseil départemental, pour ce qui concerne la période de relais non encore effectuée, peut être récupérée par le département dans les conditions prévues au deuxième alinéa de l'article D. 232-31.
« V. - Lorsque, dans les situations d'urgence, aucune solution n'est proposée, le président du conseil départemental propose et, si nécessaire, organise et met en place la solution de relais. » ;

*2° Evalue la situation et les besoins du demandeur et de ses proches aidants. Cette évaluation est réalisée dans des conditions et sur la base de référentiels définis par arrêté du ministre chargé des personnes âgées
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decr ... 0/jo/texte

Bonne chose que ce décret soit paru , le répit et l'aide financière en cas d'hospitalisation de l'aidant sont applicable à dater d'aujourd'hui, reste que le "décryptage du décret n'est pas du tout évident :roll: :roll: :roll:

En ce qui concerne les modifications de l'APA et les nouveaux plafonds :
http://www.agevillage.com/actualite-136 ... tions.html
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Santé des aidants

Message par Catelyne » Ven 11 Mars 2016 16:04

Ci-dessous le lien avec l'interview de Florence Leduc sur BFMTV « sur la santé des aidants ».
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/ ... 71996.html
Si cet interview met bien l'accent sur la "problématique" de la santé des "aidants" :) , on peut quand même se demander comment l'Association Française des Aidants compte envisager comme "actions" pour
inverser le rapport « aidants / professionnels »( si tant est que cela soit concrètement possible) sachant que pour :
* les personnes âgées ( + de 60 ans) en perte d'autonomie ce rapport ( fin annexe 6 du rapport du haut conseil de la famille -juin 2011) :
77% heures d'aidants et 23 % heures de professionnels
* les personnes handicapées ( - 60ans ) (Drees -Etudes et Résultats n° 829 publié en janvier 2013). 
2/3 heures aidants familiaux - 1/3 heures de professionnels et autres aidants
et qu'en plus
dans le secteur du soutien à domicile ( personnes âgées en perte d'autonomie), il y a un certain de personnes qui font fonction de « professionnels » mais qui n'ont peu ou pas de « formation »
l'APA en GIR I ne permet au grand maximum de faire appel à 80 heures de professionnel depuis le 1er mars ( 60h auparavant)
Cela sans compter les autres « problématiques
:roll: :roll: :roll:
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

" Prudence et vigilance"

Message par Catelyne » Lun 14 Mars 2016 18:19

Loi ASV – décret 26 février 2016 : révision APA, répit des aidants, aide financier en cas d'hospitalisation de l'aidant.....
«  Prudence et vigilance »
Tel est le titre du nouvel édito de la « Maison des aidant - aidants en mouvement »
http://www.lamaisondesaidants.com/2016/ ... vigilance/
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Salariés-aidants

Message par Catelyne » Sam 19 Mars 2016 19:30

France Alzheimer et maladies apparentées lance, avec l’institut d’études Opinion Way, une grande enquête nationale sur le thème des proches aidants en activité professionnelle.
Unique en France, cette enquête va permettre aux personnes en activité professionnelle qui doivent accompagner un proche atteint d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée de rendre visible les difficultés de conciliation de leurs différents rôles et les besoins qui sont les leurs.
Pour répondre à cette enquête en ligne, rendez-vous sur www.sondagefrancealz.org jusqu’au 15 mai 2016.
Catelyne
 
Message(s) : 871
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

PrécédentSuivant

Retour vers AIDANTS

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)