Aidants

Vous accompagnez un proche âgé. Partagez votre vécu, vos expériences, difficultés rencontrées et/ou surmontées...

Re: Aidants

Message par Catelyne » Sam 12 Avr 2014 07:01

sabot a écrit :Merci , mais il semble que la Fonction Publique est un statut à part
Merci encore
Sabot

Pour ce qui est des retraites du secteur privé, depuis janvier 2014, les aidants d'enfants handicapés peuvent sous certaines conditions
bénéficier d'une retraite à taux plein :
" ...vous avez été, pendant au moins 30 mois, salarié ou aidant familial de votre enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH) dans le cadre du dispositif prévu en cas d'aide humaine,...."
Pour les autres aidants, s'ils arrêtent partiellement ou totalement de travailler pour s'occuper de leur proche malade et
ou handicapé, désolée de vous dire cela, mais vous aurez et ils auront MALHEUREUSEMENT UNE RETRAITE MINOREE.

http://vosdroits.service-public.fr/part ... 4044.xhtml
Catelyne
Dernière édition par Catelyne le Ven 30 Mai 2014 15:44, édité 1 fois.
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Mar 22 Avr 2014 08:02

Ci-dessous le lien avec une étude du Crédit Agricole sur les aidants.
Bien qu'apparemment , encore une fois, cette étude ne repose que sur la transcription de la voix "des aidants" par les associations qui y ont participé, je la trouve originale et assez complète. :) Cinq points m'ont particulièrement interpellée:
* la notion "d'aidant" ( aidant à domicile - famille en établissement) pour les professionnels ( page 17-18-19)"....Cette distinction entre la famille et les professionnels que la notion d’aidant produit, est caractéristique de son émergence par le développement du maintien à domicile. En effet, dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées, les professionnels n’ont jamais éprouvé le besoin de nommer autrement "la famille.
La raison en est très simple : en institution, ce sont les professionnels qui assurent totalement la prise en charge des personnes, et la famille n’a pas d’autre place que celle que les professionnels veulent bien lui accorder. A domicile, la prise en charge est radicalement différente, puisque la personne étant chez elle, par principe c’est encore elle qui décide : les professionnels ont donc la place que la personne et sa famille veulent bien leur faire. A la différence du travail de prise en charge en établissement, le maintien à domicile fait apparaître un nouvel enjeu : celui d’une coopération entre les professionnels et les familles. La notion d’aidant est donc déjà une tentative de réponse à cet enjeu, en permettant aux professionnels d’interroger la famille sur son rôle, pour obtenir d’elle qu’elle leur confère certaines tâches....."

* le questionnement du besoin des aidants d'être aidés ? ( page 30)
* l'approche de la psychologisation des aidants ( page 63)
"....La psychologie constitue l’un des axes de recherche qui est invoqué pour mieux comprendre les difficultés rencontre s par les aidants, et surtout leur faible propension a accepter les soutiens qui leur sont propose s. Progressivement, une connaissance sur les mécanismes psychologiques contribuant a freiner l’acceptation et l’expression d’un besoin est en train de se structurer (CNSA, 2012). Parmi les explications fournies, on trouve le de ni, l’accaparement de l’aidant par l’aide , le sentiment de culpabilité , la me fiance vis-à-vis des professionnels, l’incapacité à déléguer, l’exclusivité de la relation d’aide et l’impression pour l’aidant d’*être la seule personne au monde a connaitre suffisamment son proche pour l’aider de façon conforme a ses habitudes et a ses souhaits. Toutes ces explications ne sont pas fondamentalement fausses ou invalides, mais leur utilisation comme causalité permettant de comprendre pourquoi un aidant refuse le soutien qui lui est proposé peut être problématique. En donnant une apparence de cohérence et de logique au refus exprimé par un aidant, ces explications contribuent aussi à étiqueter un vécu tout à fait singulier de la relation d’aide, et à l’enfermer dans une catégorie à travers laquelle l’aidant sera désormais regardé. Cette psychologisation des aidants ne facilite alors pas l’écoute qu’il est nécessaire de leur accorder pour leur permettre d’exprimer leur difficulté....."Par contre, à aucun moment cette étude ne parle de l'incidence du coût financier sur l'appel aux professionnels et du "refus d'aide" pas plus d'ailleurs que l'insuffisance (en nombre ) et de la compétence ( formation et expérience ) des professionnels du domicile.
* l'apparente absence de proposition concrète sur la santé des aidants :evil: :evil:
* l'absence de référence aux forums "aidants" :evil:
Et vous qu'en pensez-vous :) :roll: :evil: :?:
Etude complète : http://www.etreaidant.com/uploads/collo ... re2013.pdf
Synthèse : http://www.etreaidant.com/uploads/collo ... ese-etude-
http://www.etreaidant.com/colloque/presentation
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Lun 28 Avr 2014 07:20

ALLO :roll: :?: :oops: .......ALLO :) ...... :) :)
"L'association Avec nos proches vient d'annoncer qu'elle a franchi le cap des 6000 heures d'échanges téléphoniques entre aidants. L'objectif de cette association est de lutter contre l'isolement des aidants et de favoriser leur soutien par d'anciens aidants « aguerris ». De nombreuses études ont montré l'importance de ces échanges, aussi bien par Internet que par le téléphone, tant pour l'aidant qui demande conseil que pour l'aidant qui « donne » son conseil...."
http://www.capgeris.com/aidants-et-aide ... a30109.htm
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Ven 30 Mai 2014 10:27

Bonjour,
Dans l'attente des "actes officiels", quelques échos du colloque du Crédit Agricole " Regards sur la France qui aide"
C'est un peu long à lire, mais il y a les twitts au fur et à mesure qui retracent les débats :
http://www.etreaidant.com/colloque/endir

Parmi tout ce qui a été dit, les points ci-dessous nous interpellent, à mon sens, de façon conséquente :
- Les aidants sont majoritairement des "aidantes" ; 40% des aidants travaillent ( cf étude)
- Les entreprises sont concernées car "l'aidance" impacte la performance des personnes et de l'entreprises (S.Guérin)
- la structure familiale se diversifie et le nombre de personnes concernées par l'aide augmente
- Plus de 1 parent d'enfant handicapé sur 2 dit que le budget est le 1er frein à l'aide professionnelle
- La plupart des aidants n'ont pas les moyens financiers d'être aidés correctement - D.Monet
- Les aidants ne refusent pas d'être aidés. L'aide ne répond simplement pas à leur besoin ( C.Ollivet).
- Les aidants expriment avant tout un besoin de soutien moral - C.Ollivet
- L'aidant n'a pas un savoir général mais un savoir particulier. Il sait des choses que les pro. ne savent pas;
Le proche est appelé à devenir un peu professionnel, et le professionnel est appelé à devenir un peu un proche
(M.Cavey)
- Ce sont les pair-e-s les plus compétents. Personne n'a la réponse seul, il faut se mettre ensemble ! ; Les choses
dites par les "paires" ou par les professionnels ne sont pas entendues de la même façon ( C.Ollivet )
- Certaines formations sont inadaptées pour l'aidant et pour l'aidé ( C.Ollivet )
- Faut-il un statut de l'aidant ?

Parmi toutes les interventions, à noter en particulier:
* Une de Catherine Ollivet, representante du CIAAF ( Collectif inter-associations des Aidants Familiaux) qui reprenant dans son argumentation :" Les aidants ne refusent pas d'être aidés. L'aide ne répond simplement pas à leur besoin " le message d'une aidante qui lui avait été adressé la veille au soir :
"Je reste bouche bée quand je vois le thème "Pourquoi les aidants refusent d'être aidés"... ou plus exactement, je voudrais bien savoir ce que ces gens experts vont bien pouvoir dire ?
personnellement, je trouve cette question juste insultante!!! les aidants ne refusent pas d'être aidés, c'est juste que l'aide proposée (quand elle l'est....) n'est pas adaptée, ne correspond pas aux besoins, est trop difficile à mettre en œuvre, est parfois trop chère, nous assigne "notre juste place" (celle-là me reste définitivement en travers de la gorge!!!), nous met en relation avec des professionnels dont la formation purement théorique est trop éloignée de notre réalité à tel point qu'ils croient savoir mieux que nous ce qui est bon pour nous et notre proche... et j'en passe..."
a été très applaudie
* Une de Serge Guérin sur la contribution informelle des aidants à 164 milliards d'euros et son calcul.
On retrouve d'ailleurs une interview de lui sur ce sujet sur Europe 1
http://www.capgeris.com/aidants-et-aide ... a30626.htm
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emiss ... -2137173/#
Vos réactions et commentaires sont bien sûr les bienvenus :)
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Lun 2 Juin 2014 18:43

En préambule de la loi autonomie qui aux dernières nouvelles devrait être présentée mardi en conseil des ministres,
le témoignage d'une aidante : " PARCE QU'IL FAUT QUE CELA SOIT DIT :
" .....9 MILLIONS D'AIDANTS...."
http://www.capgeris.com/aidants-et-aide ... a30637.htm
Toujours à propos de cette loi , lu sur le site FNAPAEF :
" ....Madame Laurence Rossignol nous a précisé :
Que le précédent calendrier, relatif à l’examen au Parlement du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement était très ambitieux et que dans le contexte actuel la loi risque de ne pas être votée en 2014. Madame Rossignol souligne plusieurs points :
•Le contexte financier est tel qu’il convient de ne rien attendre comme crédits supplémentaires pour les 2 ou 3 années qui viennent. Il faut économiser 50 milliards d’euros et les Ministères sont au régime sec.
•La seconde partie de la loi sur les EHPAD n’est pas d’actualité.
•Le projet de loi sera présenté au Conseil des Ministres en juin prochain. Compte tenu du calendrier très chargé, l’examen par le Parlement pourrait se faire à l’automne. Au mieux la loi entrerait en application en 2015, de nombreux décrets d’application étant nécessaires.
Mais, la Ministre a le projet de travailler parallèlement sur plusieurs niveaux de manière à accélérer les changements possibles :
?Le niveau purement législatif évoqué ci-dessus, qui risque de prendre un peu de temps
?Le niveau réglementaire. La Ministre pense mettre en place certaines mesures par voie de décrets ou encore dans le cadre du prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale en reprenant des éléments contenus dans l’annexe au projet de loi.
?Le niveau pratique des dispositifs sur lesquels il est possible de développer de la créativité et de mettre en place des plans d’actions sans attendre que la loi soit votée. Sur ce plan pratique, Madame Rossignol souligne que certaines économies peuvent coûter chères et qu’il convient de mettre l’accent sur la qualité des accompagnements plus que sur les aspects purement gestionnaires. ..." :evil: :evil:

http://www.fnapaef.fr/assets/download/A ... 140528.pdf

Encore une fois vos remarques et réactions seront les bienvenues :)
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Lun 9 Juin 2014 19:39

Lu sur capgeris : beau témoignage d'une aidante elle-même atteinte d'une maladie invalidante :
http://www.capgeris.com/aidants-et-aide ... a30740.htm
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Sam 14 Juin 2014 07:38

Lu dans le communiqué de presse du CISS ( Collectif Interassociatif Sur la Santé) :
"... L’aide aux aidants familiaux et proches : quelles mesures réelles ?
Le projet de loi annonce favoriser le maintien à domicile, orientation que nous soutenons. Or, c’est sur les aidants (familles et proches) que repose le système de maintien à domicile. C’est parce que les aidants fournissent une prise en charge bénévole que le domicile est beaucoup moins cher que l’hébergement. Le maintien à domicile sans aidant est au moins deux fois plus cher que l’EHPAD. Pourtant, le soutien aux aidants prévu par le projet de loi est loin de répondre aux attentes des associations d’usagers. Il n’est notamment pas prévu de statut permettant de maintenir tous les droits sociaux en cas d’arrêt ou de limitation de l’activité professionnelle.
Par ailleurs, au-delà des aspects financiers, les approches favorisant la prise en charge des effets du vieillissement par les personnes vieillissantes elles-mêmes et leurs aidants ne sont pas évoquées par la loi. Empowerment, démarche communautaire, prise en charge citoyenne de la promotion de la santé, de la prévention primaire et du soutien aux aidants devraient entrer dans les mesures importantes à financer, dans un champ d’activités où la prise en charge citoyenne est une valeur fondatrice de la solidarité. Les personnes vieillissantes, les aidants et les bénévoles sont des acteurs indispensables du dispositif et pas des compléments du système...."

http://www.leciss.org/espace-presse/com ... llissement
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Jeu 26 Juin 2014 06:41

Charte des salariés-aidants .....
http://www.capgeris.com/aidants-et-aide ... a30958.htm
Commentaires, réactions ???
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Lun 7 Juil 2014 19:33

Lu sur le site "La maison des Aidants"
Aidants en entreprise question de confiance !
http://www.lamaisondesaidants.com/news/ ... +confiance
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Re: Aidants

Message par Catelyne » Ven 18 Juil 2014 08:21

Le Crédit Agricole vient de publier la liste des nouveaux "projets aidants " sélectionnés :
http://www.capgeris.com/aidants-et-aide ... a31231.htm
Parmi ces projets, un notamment concerne les "aidants salariés" celui de l'association 3A
Association 3A - Aide aux aidants Marseille (13)
Organisation de réunions d’information générale, sur le lieu de travail, pour les aidants en activité professionnelle sur le « statut » d’aidant. Chaque réunion est suivie de séances de sophrologie dispensées également sur le lieu de travail
http://www.association-a3.com/
Sur le site de cette association , on peut lire :
"...La participation des aidants eux-mêmes à la vie de l’association est indispensable pour qu’elle réponde efficacement à leurs difficultés et à leurs besoins. Pour cette raison, une commission " aidants " a été créée ; ses réunions permettent aux aidants de préciser les actions prioritaires à développer au sein de l’association ; elles sont également l’occasion de préparer des interventions lors de conférences, débats ou forums afin de faire connaître les difficultés rencontrées au quotidien. Si vous souhaitez en faire partie, vous pouvez contacter l'association afin de rencontrer la responsable d'accompagnement...."
Etre partie prenante des projets les concernant , voilà une approche :) que souhaitent, il me semble beaucoup d'aidants
Catelyne
 
Message(s) : 819
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

PrécédentSuivant

Retour vers AIDANTS

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron