Billets d'humeurs " A vos plumes ...."

Vous accompagnez un proche âgé. Partagez votre vécu, vos expériences, difficultés rencontrées et/ou surmontées...

Billets d'humeurs " A vos plumes ...."

Message par Catelyne » Mar 28 Juil 2015 07:41

Et si l'on appelait " un chat un chat" peut -être qu' alors :

* On arrêterait de "compartimenter" et en quelque sorte "d’opposer" les besoins des uns ( les personnes malades et handicapées) et des autres ( les proches aidants).

* on reconnaîtrait qu’à un certain degré de maladies et handicaps, ce sont les "aidants " qui par la force des
choses" gèrent " le quotidien (constat d’ailleurs fait dans l’avis de consentement mais avec des conclusions tournées vers les "beaux principes" mais pas vraiment en prise avec le "terrain" – III Préconisations- 2 personnes vulnérables non protégées juridiquement ).
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... rieLien=id

* On arrêterait de parler de "personne de confiance, de directives anticipées, de mandat de protection future" comme si cela coulait de source alors qu’il est de notoriété publique que ces "modalités législatives" sont, pour de multiples raisons, très peu "usitées" par tout un chacun et encore moins par les "ainés" du grand âge

* On ne ferait pas comme si " le rester à domicile " était faisable" dans toutes les situations et comme si c'était par choix que les personnes entraient en établissement .

* On dirait que, certes, il y a des aides mais qu'elles sont très parcellaires, que les procédures sont souvent multiples et complexes et qu'en fin de compte elles ne couvrent "qu'une petite partie" des besoins des personnes en perte d'autonomie.
A titre d'exemple , L'APA en GIR I ne permet au grand maximum de faire appel à "des professionnels, qu'une soixantaine d'heures par mois.

* On penserait plus en terme de réponses collectives pour le plus grand nombre qu’en terme de mise en place de " roues de secours" individuelles

* On se rapprocherait de la 2ème vision décrite par Pascal Jannot dans son édito
" ..La deuxième consiste à considérer que les Aidants sont des acteurs, qui, soutenus, sont à même d’exprimer directement leurs besoins et de définir les réponses nécessaires pour les satisfaire. Le positionnement des professionnels est alors différent que dans le premier cas de figure. Dans cette conception les professionnels apportent leur compétence en soutien à l’expérience de l’Aidant, et non pas en expert qui sait mieux qu’eux-mêmes…."
http://www.lamaisondesaidants.com/2015/ ... presentes/

* On pourrait partir de bases plus concrètes pour éventuellement étudier de nouvelles pistes http://www.agevillage.com/actualite-129 ... e-RSS.html
et envisager de réelles solidarités inter- générationnelles prenant en compte les besoins exprimés par les uns et les autres en partenariat avec tous les acteurs( (personnes malades et ou handicapées, proches aidants, professionnels, organismes divers ...) et ce, pour le bien de tous
.

Réactions, commentaires ?
Dernière édition par Catelyne le Jeu 10 Sep 2015 07:49, édité 1 fois.
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Aides et soutiens aux aidants ....

Message par Catelyne » Jeu 10 Sep 2015 07:47

Associations et organismes y compris les ehpad prennent de plus en compte le rôle des "aidants" à domicile et initient "aides et soutiens" .
C'est une très chose :) et cela prouve que les "aidants" commencent à sortir de l'ombre.

Reste qu'on peut se demander si les aides et soutiens proposés :
* sont conçus en collaboration avec eux ?
* leurs sont concrètement accessibles ( disponibilité de temps, soucis de remplacement , aidants en activité etc...) et s'ils répondent aux besoins du plus grand nombre ?
Ces dernières années, des forums et sites d'aidants, guides et conseils en ligne, applications phoniques d'échanges entre aidants et entre aidants et professionnels se sont développés:
Ne serait ce pas là, à l'heure d'internet , un moyen d'allier soutiens classiques et soutiens en ligne pour FAIRE AVEC LE PLUS GRAND NOMBRE ?
Dans la même perspective, ne pourrait on pas aussi concevoir que les "services d'aide à domicile" mettent en place
une approche collective de la représentation des usagers dans leurs structures comme par exemple ce qu'a fait l'APF dans certains de ses services à savoir un Conseil de Vie Sociale, instance où tous les acteurs sont représentés et où les représentants des usagers peuvent dans un esprit de dialogue constructif faire des propositions allant dans le sens du mieux être des personnes concernées ?
http://www.sessdapf14.fr/?page_id=300
Reste aussi que les "aidants " qui ont un proche en établissement ont été des "aidants à domicile" et sont toujours des "aidants" même si la situation est différente.
Et là , on peut se demander si cette "réalité " est prise en compte par les établissements bien sûr mais aussi par tous les organismes ?
Bref, à mon sens, FAIRE POUR est une très bonne chose :) mais FAIRE AVEC est encore mieux :) :) et dans le contexte actuel, il me semble que la concertation de tous est vraiment de mise
Et vous qu'en pensez-vous :?: :?:
D'autres billets d'humeur sont bien sûr les bienvenus :)
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

" La juste place....."

Message par Catelyne » Lun 28 Sep 2015 07:48

Billet d'humeur d'une aidante lu sur son blog
Certes il s'adresse à une association mais il pourrait aussi s'adresser à d'autres associations, au secteur professionnel , aux politiques et organismes divers .......
http://chroniqueshortensiennes.blogspot ... e-des.html
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

" Aider c'est apporter de la joie"

Message par Catelyne » Lun 11 Jan 2016 10:06

En relation avec la loi " ASV" un nouveau billet de Kat sur son blog :
http://chroniqueshortensiennes.blogspot ... -joie.html
Bonne lecture et bonne année :) à toutes et à tous
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Loi AVS :Lire entre les lignes....

Message par Catelyne » Mer 27 Jan 2016 10:14

Deux billets d'humeur sur" la loi ASV" et "les décrets d'application" :
*" lire entre les lignes ...."
http://www.lamaisondesaidants.com/2016/ ... -beaucoup/
* "dernière ligne droite, ou ?"
http://www.lamaisondesaidants.com/2016/ ... ne-droite/
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

" Outré "

Message par Catelyne » Lun 8 Fév 2016 08:45

La loi AVS et ses modalités d'application :
http://www.lamaisondesaidants.com/2016/02/07/outre/
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

" Le rester à domicile"

Message par Catelyne » Jeu 16 Juin 2016 08:40

« Le rester à domicile »
Nous souhaitons tous rester à domicile.
De ce fait et aussi pour diverses raisons (économiques - contribution informelle des aidants - coût
d'appel à des professionnels 24/24 plus de 9000 euros/mois(1), manque de professionnels- l'accompagnement est au 2/3 le fait des proches aidants pour seulement 1/3 de professionnels, etc...) les pouvoirs publics vont dans ce sens.
Reste qu'on le veuille ou non le « rester à domicile a ses limites ».Limites engendrées par la sévérité des maladies et handicaps, le contexte sociologique ( famille, aidant ….), géographique, environnemental.
* Comment alors, dans ces conditions, concilier nos choix et nos souhaits sans trop « peser » sur
notre entourage, sur les proches aidants ?
*Comment concilier la vie et la liberté des uns ( personnes accompagnées)avec la vie et de la liberté des autres ( proches aidants) ?
Questionnement d'autant plus difficile qu'il n'est pas « chose aisée » pour nous de penser que nous pourrions être un jour éventuellement « dépendants »
*Comment peser sur les pouvoirs publics pour faire prendre en compte les besoins distincts des uns et des autres ?
* Comment faire en sorte que les « personnes malades et (ou ) handicapés» et leur entourage, et à fortiori, « celles qui sont seules » puissent gérer et coordonner les démarches administratives, rendez-vous médicaux, les professionnels qui interviennent à leur domicile etc...sans avoir à faire des "parcours de combattants (es) ?
* Comment faire en sorte qu'à domicile ou établissement tous les acteurs ( personnes concernées, proches aidants, professionnels, bénévoles) soient reconnus comme « PARTENAIRES » « du soin (au sens large du terme) et du prendre soin » et que l'on aille DE PLUS EN PLUS dans « LE FAIRE AVEC » et de « MOINS EN MOINS » dans « LE FAIRE POUR ».

LES REPONSES,sans doute, encore et encore, beaucoup de « travail de fourmis », la traversée d'un long et sinueux chemin au travers les méandres du secteur sanitaire et médico-social, beaucoup de pugnacité et de patience.
Catelyne ex aidante parfois excédée par « les usines à gaz », le très grand décalage entre  « les beaux principes » et les réalités de terrain et l'impression de faire du «  copier-coller » d'années en années
(1) http://www.agevillage.com/actualite-140 ... ur-24.html
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

LE GUICHET UNIQUE....Serpent de mer

Message par Catelyne » Lun 1 Août 2016 09:45

Ce que dit Jean Claude à la fin de son billet d'humeur est sans doute le souhait de beaucoup d'aidants comme d'ailleurs celui les personnes qu'ils accompagnent :
L’espérance de vie en France pour un homme est supérieure à 78 ans, j’ai 60 ans et j’espère qu’avant que je disparaisse je connaîtrai LE GUICHET UNIQUE digne de ce nom.
http://www.lamaisondesaidants.com/guich ... nt-de-mer/
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

BUZZ : Voix des aidants et celle de ceux qu'ils accompagnent

Message par Catelyne » Mar 24 Jan 2017 12:13

Aidants que nous sommes, avons été ou futurs aidants, personnes accompagnées, fragilisées par la maladie et (ou) le handicap, nous aimerions bien qu'en ces périodes électorales, on parle davantage de nous, de nos besoins, de nos attentes et nos priorités[/b]
Besoins que pour l'on retrouve pour l'essentiel dans l'enquête spontanée " ce que veulent les aidants " initiée par le site " La Maison des Aidants- aidants en mouvement"
"Attentes et priorités qui vont parfois à contre courant des croyances sur le besoins des aidants..." - page 20 du sondage ( fichier joint)
http://www.lamaisondesaidants.com/que-v ... s-aidants/

[b]8, 5 millions d'aidants ( Dress 2008) - (11 millions – Ba romètre BVA et Fondation April 2015)2 , 9, 6 millions de personnes handicapées ( Insee – 2011 ) 3 , 1, 261 millions de personnes an perte d'autonomie touchant l'APA ( Dress - 2014 ) 4, plus toutes les personnes en perte d'autonomie non bénéficiaires de l'APA, plus toutes celles atteintes de maladies chroniques, plus toutes les associations de familles, de malades et de proches sans compter toutes les personnes qui gravitent autour de ces questions ( professionnels, syndicats etc ...) , cela devrait " FAIRE DU BUZZ"....
Faut -il que nous portions des " TEES- SHIRTS FLUOS" POUR QUE NOUS SOYONS VUS ET ENTENDU ?
http://www.lamaisondesaidants.com/acrostiche-daidant/

1Enquête Handicap-Sante auprès des aidants informels, DREES, 2008. Enquête Handicap-Santé, volet ménages, INSEE
2 http://www.fondation-april.org/barometr ... tion-april
3https://www.insee.fr/fr/statistiques/1373648?sommaire=1373710
4 http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dt200.pdf - Page 11
Pièces jointes
Résultats-SONDAGE-LMA-octobre-2016.pdf
(1.2 Mio) Téléchargé 20 fois
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50

Moins de jours à l'hôpital OUI MAIS....

Message par Catelyne » Ven 31 Mars 2017 10:40

Le virage ambulatoire ( chirurge ambulatoire), la T2A (tarification à l'activité) devraient limiter les risques de maladies nosocomiales, répondre aux souhaits de bon nombre d'entre nous « séjourner « le moins possible à l'hôpital et engendrer des « économies » .
OUI MAIS car il y a un MAIS
si tout ou partie des économies dégagées ne sont pas fléchées sur un « retour à domicile complétement sécurisé » avec la possibilité d'un recours gratuit 24 /24 h à un service médical spécifique pluri-disciplinaires ( différent des services d'urgence ) gérant complétement les aléas des suites opératoires ou des séjours hospitaliers , il y a là un risque très important de basculement de prises en soins collectives vers une prise en soins de plus en plus individuelle ( proches aidants, voisins, amis ).
Les proches aidants et plus globalement les familles contribuent déjà largement et très
souvent au détriment de leur santé et de leur vie sociale et familiale pour que ne s'ajoutent pas en plus des « taches supplémentaires ».
Pour mémoire :
Pour les personnes handicapées- 2/3 heures aidants familiaux - 1/3 heure
Etudes et Résultats n° 829 publié en janvier 2013. Page 5
Pour les personnes âgées en perte d'autonomie- 77% heures des proches aidants 23%heures de professionnels
http://www.hcf-famille.fr/IMG/pdf/ANNEXES-17juin.pdf (Fin de l'annexe 6 du rapport du haut conseil de la famille de juin 2011)
La Loi « Adaptation de la Société au Vieillisement » met en avant la prévention, alors mettre en place des mesures concrêtes anticipatives de rechutes importantes et de risques d'épuisements des « proches aidants » et des « familles » ce serait bien semble t-il une bonne prévention
Catelyne
 
Message(s) : 693
Inscription : Dim 1 Juin 2008 08:50


Retour vers AIDANTS

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron